EM – Cette loi de 1803 qui réglementait le prénom et que Zemmour veut restaurer

0

« Nommer son enfant Mohammed, c’est coloniser la France ! “Avec une telle punch line, Eric Zemmour était sûr d’enflammer la foule. Le polémiste, qui était l’invité de RTL mardi matin pour faire la publicité de son dernier livre, a expliqué une suggestion qu’il poursuit depuis de nombreuses années : l’interdiction de nommer prénoms étrangers – de Kevin à Aïcha – pour les parents à travers le rétablissement d’une loi de 1803 qui, selon elle, ” fonctionnait parfaitement ” jusqu’à son abrogation en 1993 et ​​permettait ” d’assimiler ” toutes les personnes venues des régions et Mal parlé…

Pour comprendre les vrais problèmes du monde d’aujourd’hui et de notre société, vous recevrez chaque vendredi notre sélection d’articles de notre rubrique Débats

Son nom est devenu synonyme d’une France libre et puissante. De Gaulle, l’homme de l’Appel du 18 juin, s’est imposé dans l’histoire d’abord comme rebelle, résistant, puis comme leader politique charismatique en France et à l’étranger. Adoré et détesté durant sa présidence, après sa mort il est devenu un mythe, l’idéal d’un homme politique que l’on plaint à droite et à gauche.

Proposition qui n’est pas des plus stupides, mais il y a probablement des mesures plus urgentes et importantes à prendre (ex : scolarité obligatoire et restriction du port du voile) pour faciliter l’assimilation.

A l’étranger, les parents d’élèves du pays d’accueil donnent souvent à leurs enfants des prénoms français dans les écoles. Ils y voient un gage d’amour pour la France.

Ce qui est intéressant dans une discussion, et avant de proférer un anathème de la manière la plus primaire possible, comme c’est le cas avec Zemmour depuis vingt ans et plus, c’est le fait qu’avec un sujet comme celui-ci, je serais complètement indifférent à ça d’autres fois, la réflexion, accompagnée de discussions, avec le calme nécessaire, me fait changer d’avis.
Quoi de plus juste qu’une discrimination sur le CV d’un recruteur mentionnant un prénom suggérant l’origine arabo-musulmane de la personne. On peut faire toutes les lois du monde sauf pour l’employeur d’obliger le propriétaire… Prendre l’étranger ou l’immigré français, s’ils ont le choix, ils sont incontrôlables.
J’entends aussi Zemmour quand il dit que c’est déjà un pas vers l’assimilation et une preuve d'”amour” pour la France.
Et puis soyons pragmatiques, il est d’usage d’avoir plusieurs prénoms, c’est à dire si les frères ou le père veulent l’appeler Aïcha, etc. Il suffit de préfixer l’état civil d’un prénom, qu’elle pourra choisir plus tard si le la discrimination fondée sur son origine persiste .
La force de Zemmour réside dans sa capacité à poser des problèmes et à forcer les discussions sur divers sujets tabous ou refoulés, qui pour beaucoup sont même honteux.
La discussion s’éclaircit… Merci, Monsieur Boileau.

Lire les articles de la rubrique Débats,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Éric Zemmour,France,Hapsatou Sy,Éric Zemmour, France, Hapsatou Sy,,,,,,,,,Campagne présidentielle-Immigration-Assimilation-Discrimination-Prénoms-Élection présidentielle de 2022-Anne Hidalgo-Léa Salamé-Eric­ Zemmour-Charles de Gaulle,