EM – Contre la pénurie de prêtres dans la Manche

0

C’est une constatation alarmante qui inquiète de nombreux croyants dans l’Église. Comme le rapporte Le Parisien, la raréfaction du nombre de prêtres dans le département de la Manche va entraîner une réduction drastique des offices dans de nombreux lieux de culte. Le quotidien précise que d’ici 2026 la moitié des 50 prêtres officiants actuellement auront atteint la limite d’âge, ce qui oblige à une réorganisation des diocèses.

sont partis depuis longtemps. La situation actuelle est également intenable. Certains ont du mal à l’admettre, mais c’est un principe de réalité”, a regretté Mgr Le Boulc’h au Parisien avant de décrire la situation alarmante dans son diocèse de Coutances-Avranches.

” Il n’y a donc rien d’autre à nous peut faire, comme le nombre de lieux eucharistiques, d. H. des lieux où sont célébrées les messes. Nous en avons maintenant une cinquantaine dans notre département. Nous allons progressivement nous organiser pour qu’il n’y en ait que 15 dans 3 ans”, a-t-il annoncé.

Cette conséquence directe du faible nombre de prêtres est fortement rejetée par les fidèles pour de nombreuses raisons. « Les gens, et surtout nos anciens, sont souvent très attachés à leur congrégation. Ils y ont été baptisés, mariés là-bas. Il y a un lien fort qui n’est pas interchangeable », a déclaré un membre de l’église Notre-Dame-du-Travail à Tourlaville, qui serait à l’avenir soustrait à ses messes régulières.

Ce dernier explique également que le La question de la proximité pour les catholiques est un facteur essentiel : « Nous fermerons les églises là où elles ont toujours été, mais en plus il faudrait qu’ils fassent 5 ou 10 km pour se rendre à une congrégation dans la ville. où ils n’ont pas de repères », critique-t-il au quotidien. « La stratégie de l’évêque est désastreuse. Elle nous est imposée d’en haut comme s’il s’agissait de ressources humaines. Les fidèles ont besoin de leurs paroisses, de leurs repères », regrette un autre croyant au vu de cette réorganisation, qui pourrait s’aggraver encore dans les prochaines décennies.

Et comme le souligne avec justesse @agur, la pénurie de médecins est une autre chaufferie bien plus problématique.
Par contre, les imams ne manquent pas…

Combien de fois n’avez-vous pas entendu des parents dire qu’ils envisagent un avenir meilleur pour leur fils ?

Les prêtres sont donc aussi rares que les cartes à puce. Svelte !
La pénurie est décidément partout !

Lire les articles de la rubrique Religion,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

Manche,Priesthood,Mass,Church,Manche, Priesthood, Mass, Church,,,,,,,Eglise catholique-Prêtre-Catholiques-Fidèles-Catholicisme-Religion et croyance-Église,