EM – Coupe d’Europe – Jour 2 : Castres Olympique à Münster battu avec distinction (19-13)

0

l’essentiel

Seul représentant français en Coupe d’Europe ce week-end, le Castres Olympique s’est incliné face à Münster (19-13). Dans un match sans intérêt, les courageux Castrais n’étaient pas loin de mieux qu’un point de bonus défensif.

Thomond Park a occupé le devant de la scène samedi soir lorsque Castres a défié l’ogre de Münster, invaincu à domicile depuis 14 matchs en phase de groupes de la Coupe d’Europe. Amputés par une majorité de ces cadres, les salariés de CO décident de fonder pour la première fois les jeunes Bastien Guillemin et Wayan de Benedittis. Les seconds couteaux Thomas Larregain, Pierre Aguillon et Loïc Jacquet étaient également dans le onze de départ. Les Castrais ont encaissé les trois premiers points de la rencontre à la 8e minute après une grave erreur de base (3-0). En début de match il y a eu un manque de rythme, le CO a fait mieux que de la résistance. Mais cela sans vraiment mettre en danger la province irlandaise, qui se compose des meilleurs joueurs du pays. Il n’y avait rien d’autre à manger dans la première moitié de la mi-temps, polluée par les erreurs et le manque de créativité des comédiens. La cathédrale augmente alors la pression, ce qui oblige les Castres à battre en retraite. Celui-ci a été sanctionné d’un deuxième penalty en faveur des Irlandais (6-0). Castres souffrait encore plus et était sur le point d’essayer. Munster s’est imposé (9: 0) avant une attaque du CO avant la pause, qui a conduit à un penalty d’Urdapilleta. 9-3 était à la pause.

Volontaires, les Castrais rentrés des vestiaires toujours aussi courageux, ont tenté des coups de poing dans le camp adverse sans rien laisser se passer en défense. A la 47e minute, Guillemin était tout près d’une interception qui aurait pu le catapulter sur la ligne de départ… agaçant pour le CO, qui était quand même de la partie. Le match se jouait toujours à un mauvais rythme qui semblait convenir aux Irlandais. Jusqu’à la 59e minute décisive : Au final, O’Donoghue a planté une tentative controversée, qui a été confirmée par vidéo (16-3). Castres a réagi immédiatement avec un penalty d’Urdapilleta (16 : 6), mais a encaissé trois autres points (19 : 6), frustré par certaines décisions arbitrales. Jusqu’alors répété : Après des baisses de points, les Castres ont pris le dessus. Et il va sans dire que Kornath a planté le premier essai de son équipe cinq minutes avant la fin (19-13). Les hommes de Pierre-Henri Broncan ont poussé jusqu’au bout, mais en vain… Cette belle fin de match permet au CO d’obtenir un point de bonus défensif qui pourrait être décisif. Prochain match, le 14 janvier à Pierre-Fabre, toujours contre Münster.

Encore un arbitrage à domicile, des décisions parfois incompréhensibles, certainement à cause de la barrière de la langue et quand il y a quelqu’un qui le parle et le comprend (Roh !!! Rhy. .. ) c’est encore pire !!!!

kockot est vraiment le maillon faible de cette équipe, il est temps d’y aller

Keywords:

Castres Olympique,European Rugby Champions Cup,Munster Rugby,Castres Olympique, European Rugby Champions Cup, Munster Rugby,,,Sports,,,rugby, Castres Olympique, Champions Cup, rugby, 6 nations, six nations, top 14, coupe d’europe, coupe du monde, xv de France, pro d2, challenge europeen, résultats, calendrier, score, classement, match, direct, toulon, racing, toulouse, clermont,,,,,