EM – INTERVIEW – François-Xavier Ménage (La Bataille de l’Élysée) : “C’est intéressant de voir comment Éric Zemmour apprend” – Gala

0

Léa Cardinal

|

lun 17 janvier 2022

à 10h21

Des candidats comme vous en avez rarement vu. Ce lundi 17 janvier à 22h55, TF1 diffusera le très attendu deuxième épisode de La Bataille de l’Élysée, série documentaire sur les coulisses de la campagne présidentielle. Pendant plusieurs mois, François-Xavier Ménage, Elisa Helain et Claire Leising ont accompagné les candidats dans la préparation de ce marathon physique et intellectuel pour en savoir plus sur leur stratégie, leurs alliances mais aussi leur personnalité. Entre deux tournages, François-Xavier Ménage a accepté de se confier à Gala.fr.

Gala.fr : Ce lundi 17 janvier, TF1 diffusera le deuxième épisode de la série La Bataille de l’Élysée le 17 janvier en sortie. Comment est née cette série documentaire ?

François-Xavier Ménage : C’était vraiment l’idée de Thierry Thuillier (directeur de l’information du groupe TF1) et Pascal Pinning (directeur du magazine). Ils voulaient faire un reportage comme TF1, mais en version politique. Il y avait deux défis. D’abord, jusqu’à l’élection présidentielle, nous devions faire des documentaires une fois par mois, c’est-à-dire des images des coulisses de la campagne électorale. Cependant, la plupart des candidats acceptent de montrer les coulisses, mais après que les électeurs se soient prononcés. Nous avons été très clairs sur les conditions là-bas. Le deuxième défi était de réussir à dire quelque chose dans les coulisses. Si vous êtes en réunion stratégique avec une caméra en 2022, lorsque la communication est débordée, vous ne pouvez pas dire que vous oubliez la caméra, mais il se passe quand même quelque chose.

Gala.fr : Cela ne vous a pas rendu possible aussi, en suivant les candidats au fil des années, pour gagner leur confiance d’une manière ou d’une autre ?

François-Xavier Ménage : Nous leur avons rendu visite à leur siège en octobre pour leur expliquer notre démarche. On ne voulait pas de plans volés, mais des plans frontaux devant la caméra, de la politique en devenir. Rien ne tombe du ciel, on se bat tous les jours pour des séquences. Mais c’est vrai, je ne sais pas si on peut parler de confiance dans le temps, mais il y a une certaine habitude qui s’installe. Nous sommes une petite partie d’un énorme rouage pour les candidats – courir un marathon physique, intellectuel, intense – donc nous devons arriver au bon moment, et c’est peu dire. Nous voulions apporter la vérité, c’est un problème et un combat de tous les jours.

Trois mois avant l’élection présidentielle, les réunions stratégiques au siège, les confidences des candidats, les bluffs et les ralliements. Tout prend de la vitesse. 📺📺📺 La Bataille de l’Elysée Episode 2 Rdv lundi prochain (17 janvier) 23h @tf1 pic.twitter.com/PYT217Tf77

François-Xavier Ménage : Aucun. Malgré le risque que cela représentait pour eux, tout le monde était d’accord pour le faire. Je pense qu’on a encore la puissance de TF1 et un certain savoir-faire. Il y a Guilaine Chenu, la rédactrice en chef de ces quatre épisodes, je travaille aussi avec Elisa Helain et Claire Leising, qui font partie du magazine depuis longtemps. Quant à moi, j’ai un peu d’expérience en politique. En vérité, nous avons des séquences assez folles. Récemment, nous étions à Mayotte avec Marine Le Pen et aux Antilles avec Jean-Luc Mélenchon.

Gala.fr : Dans ce second volet, Jean-Luc Mélenchon vous confie qu’il ne s’adapte pas à une situation aussi « flippante ». « Le climat me rappelle ce que traverse la société en ce moment. Qu’est-ce que ça dit ?

François-Xavier Ménage : On voit un candidat à sa troisième élection présidentielle qui est découragé en évoquant le climat actuel. Cela se voit physiquement. Il se tient tout seul devant son journal, écrivant le discours qu’il va prononcer quelques heures plus tard, et c’est comme claquer une porte au nez. Il ajoute : “Il ne faut pas avoir de mots trop pessimistes, sinon on va tous sombrer un peu plus.” Il est intéressant de décrypter le climat et ce que chaque candidat veut insuffler à cette campagne. A côté de cela, vous avez Fabien Roussel, que l’on voit dans son QG, arroser ses plantes et plaisanter avec les militants. Il regarde un tableau blanc avec les dates des réunions effacées à cause du Covid et dit : ‘Ah, tu as écrit ça le jour de l’élection, on va faire la fête parce que je vais arriver à l’Élysée, arrête juste de penser à fêter le Temps . Et il en a marre. On le voit c’est de l’assurance, mais il est absolument optimiste, contrairement à d’autres candidats qui ont un langage beaucoup plus pessimiste…

Agenda du candidat @Fabien_Roussel au QG du @PCF le 24 avril… Dans les coulisses de la campagne de demain 📺📺📺La Bataille de l’Elysée Episode 223h @tf1 @TF1Info pic.twitter.com/j1ucNi3ZbE

Gala.fr : Olivier Faure est très strict avec le PS. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette séquence ?

François-Xavier Ménage : Les mots qu’il utilise sur PS sont assez dingues. Il y a cette primaire populaire, avec l’idée d’un immense référendum organisé par deux militants du club qui n’ont rien à voir avec les partis politiques. À un moment donné, ils verront Olivier Faure pour lui demander s’il est d’accord avec ce référendum. Et Olivier Faure, qui devrait parler positivement, dit que la gauche chute de mois en mois et qu’à mesure qu’un parti tombe à gauche, les autres chutent en proportion. Ses idées sont écrasantes. Ça dit aussi quelque chose de ce climat délétère qui règne actuellement à gauche.

François-Xavier Ménage : On prend des décisions parce qu’on ne peut pas toutes les suivre sur le long terme. Nous partageons le gâteau avec Elisa Helain et Claire Leising. Nous veillons à suivre toujours les mêmes afin qu’une relation se développe avec les candidats. Nous sélectionnons les voyages les plus significatifs et les moments politiques les plus importants. Nous avons par exemple eu l’occasion d’assister à une réunion de travail entre Éric Zemmour, Sarah Knafo et Philippe de Villiers. Ils s’assoient à une table et parlent de commandites. On y voit la position d’Éric Zemmour, qui comme candidat découvre ce qu’est une élection présidentielle, de Sarah Knafo, qui est très stratégique, et de Philippe de Villiers, qui ouvre son carnet d’adresses. Dans quelques minutes nous allons recréer le rôle de chacun dans cette campagne.

Gala.fr : Vous soulignez la proximité d’Éric Zemmour et de Sarah Knafo, très influente au sein de la campagne…

François -Xavier Ménage : A travers cette série documentaire on voit comment fonctionne ce duo. Ce n’est pas de la communication puisqu’ils déroulent des arguments politiques, on les voit discuter de stratégies et on découvre le rôle de chacun. Elle est vraiment au centre de la campagne d’Eric Zemmour, nous en avons la preuve en images.

Derrière le candidat Eric Zemmour se cache Sarah Knafo. Pour comprendre le fonctionnement de leur duo, il faut regarder La Bataille de l’Elysée ce soir. Episode 1. Ce soir à 22h55 @tf1 pic.twitter.com/TeDMuL8PAG

François-Xavier Ménage : Dans le deuxième épisode il se tourne vers Philippe de Villiers et lui demande : « Comment fait-on pour convaincre les maires ? Pourquoi les maires qui me parrainent font-ils ça ? Et pourquoi les autres bloquent ? » Il veut que le regard de Philippe de Villiers explique ce qui se passe. Il pose des questions comme quelqu’un qui découvre un candidat à la présidentielle. Après 30 ans de journalisme politique, je pense qu’il sait mieux que quiconque le fonctionnement de l’élection présidentielle, mais pas dans le costume d’un candidat. Aussi, si on lui demande : « A tous ceux qui disent que tu n’es pas préparé du tout, tu réponds quoi ? » Et il nous dit : « On verra le 24 avril. » Il y a une évolution entre le premier et le deuxième épisode. C’est intéressant de voir Éric Zemmour apprendre.

“Il faut le dire aux maires” Trouver des sponsors à Zemmour Dans les coulisses de la campagne 📺📺📺 La Bataille de l’Elysée Episode 2 lundi soir 23h @tf1 pic .twitter.com /1CTDPER6iN

Gala.fr : De tous les candidats, lequel a le plus changé depuis le début du tournage ?

François-Xavier Ménage : J’aimerais dire Éric Zemmour puisque chez lui tout est nouveau. Mais dans ce deuxième volet, vous verrez aussi deux vieux loups, à savoir Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen.Ils en sont à leur troisième élection présidentielle et ils sont différents de ce que nous avons vu en 2012 et 2017. Ils mettent en avant leur expérience, les mots qu’ils utilisent, l’excitation avec laquelle ils parlent de cette élection présidentielle sont des moments différents de ce que nous avons vu auparavant chez nous. Il est intéressant de voir le vécu de ces candidats, contrairement à certains qui se lancent pour la première fois.

Gala.fr : Vous dites que cette campagne présidentielle s’annonce “violente”. N’est-ce pas le reflet de la société d’aujourd’hui ?

François-Xavier Ménage : Après le « Fuck it » d’Emmanuel Macron, nous avons eu accès à deux personnalités qui ont conseillé le chef de l’État au début de son quinquennat : François Bayrou et Philippe de Villers. Ce dernier a aujourd’hui des mots extrêmement forts envers le président. Cette violence, François Bayrou en parle très bien. Il raconte : “J’ai fait plusieurs campagnes présidentielles, ce n’est jamais calme, c’est toujours violent. Mais là, on atteint un paroxysme cette fois-ci. » En général, personne ne peut dire que cette campagne présidentielle se déroule sans encombre.

« Fuck the nonvaccined »… Bayrou, le plus grand soutien politique de Macron, aurait-il utilisé ces mots ? La Bataille de l’Elysée Episode 2 Lundi soir 23h @tf1 pic.twitter.com/mT8MuLKMea

Gala.fr : Ce n’est pas la première fois que vous couvrez une élection présidentielle. Comment trouvez-vous cet exercice ?

François-Xavier Ménage : Au fond, je ne suis vraiment pas un journaliste politique. Je travaille à la rédaction de TF1. Mais quand j’ai couvert plusieurs élections présidentielles, j’ai trouvé des réflexes. Même si cette élection présidentielle est très difficile à rendre compte car l’accès est difficile et les candidats très confinés, elle est aussi passionnante car elle révèle quelque chose sur le thermomètre en France. Nous avons beaucoup de chance de pouvoir travailler avec nos âmes de reporter dans ces conditions, et pour moi cela reste le plus beau métier du monde ! Et puis on essaie aussi de prendre le point de vue des électeurs, des militants, des indécis, et je trouve que c’est un tableau impressionnant de ce qui se passe en France. C’est passionnant en tant que journaliste, mais en tant que citoyen cela soulève naturellement beaucoup de questions…

François-Xavier Ménage sera à LCI à la rentrée

François-Xavier Ménage, l’émotion du départ

François-Xavier Ménage est le nouveau modérateur de Capital

Mort d’Igor Bogdanoff : qui sont ses deux jolies filles Sasha et Anna-Claria ?

VIDÉO – Martin Blachier en guerre avec un célèbre médecin : “Je suis très en colère contre lui”

Prince Andrew acculé: la reine dit stop, il prend une décision radicale

Elizabeth II soulagée : Harry a épargné son anniversaire

PHOTOS – Obsèques d’Igor et Grichka Bogdanoff : Francis Lalanne, Julien Lepers… Des célébrités leur rendent hommage

ven. 10 juin 2016

mar. 15 juillet 2014

vendredi 06 juin 2014

mer 05 janvier 2022

sam 04 décembre 2021

mer. 27 octobre 2021

mar. 21 septembre 2021

mer. 29 septembre 2021

ven. 26 novembre 2021

mer 01 décembre 2021

Page d’accueil

Keywords:

François-Xavier Ménage,TF1,Élysée Palace,François-Xavier Ménage, TF1, Élysée Palace,,,François-Xavier Ménage, Eric Zemmour, TF1, La bataille de l’Élysée (2/4), Buzz TV, news tv, actualité tv, actu tv, tv actu, buzz tv, médias, quiz tv, programme tv, programme télé, news tele, news télé, news télévision, news television,,,