EM – Le couple Fillon s’est « enrichi illégalement », estime le procureur dans la procédure d’appel – Reuters

0

Par

AFP

le 29 novembre 2021 à 15h05

Lire pendant 4 minutes

Le cas des emplois fictifs présumés de Penelope Fillon est celui de “personnes qui se sont enrichies illégalement”, a annoncé lundi le procureur de la République dans le cadre de la procédure d’appel contre François Fillon, son épouse et son ex-adjoint Marc Joulaud. < / L'avocat général Yves Micolet a commencé son réquisitoire peu après 13h30 en défense de l'enquête du procureur national du Trésor (PNF) et de l'enquête ouverte en pleine campagne présidentielle de 2017 face aux critiques de la défense de l'ancien Premier ministre.

« Le PNF en justice pour demander est une tentative de tromper l’accusé pour dissimuler la gravité des faits », a affirmé le juge. “Il n’y a eu aucune ingérence illégale de la justice dans l’élection présidentielle (ou) violation de la séparation des pouvoirs.”

Lorsque la défense a annoncé une enquête hâtive et à distance en janvier 2017 suite à la publication d’une série d’articles dans Le Au Canard enchaîné, les procureurs ont fait valoir que le PNF était compétent pour prendre l’affaire et qu”’évidemment la possibilité “d’enquêter” sur la réalité du travail de Mme Fillon dans (les) trois mois “avant les élections.

Yves Micolet a décliné Idée d’une “procédure extraordinaire” et a estimé qu’outre le statut de l’ancien premier ministre du principal prévenu ainsi que l’Assemblée nationale et le Sénat en tant que victimes, c’est “un dossier très classique par notre des chambres des finances, un dossier dans lequel les gens s’enrichissent illégalement. Il a rappelé.

Les trois prévenus en première instance ont été de retour le 15 novembre pour détournement de fonds publics, complicité ou recel de ce crime, notamment en rapport avec les trois contrats de travail de Penelope Fillon en tant qu’assistante parlementaire entre 1998 et 2013, accusée . Rémunération totale : plus de 612 000 euros net.

Au barreau de la cour d’appel, ils ont répété l’un après l’autre que Penelope Fillon avait fait un vrai travail de “déléguée commerciale” dans la circonscription de la Sarthe, où M. Fillon avait été élu député.

Les prévenus ont assuré que la discrète franco-galloise entretenait la “relation de confiance” avec les habitants en participant aux manifestations locales, en traitant le courrier qu’ils recevaient ou en faisant des “notes”.

S’il y a si peu de traces, de mensonges c’est parce qu’il s’agissait surtout de travaux « oraux », disaient-ils.Peu de gens savaient que Penelope Fillon était assistante parlementaire ? Le couple a décidé de mettre en avant leur statut d’épouse, promesse de proximité, ont-ils dit, n’admettant que quelques “défauts” d’organisation ou de communication.

Dans ce cas, les Fillon sont également favorables à l’emploi des deux. d’entre eux Aînés en tant qu’employé de son père sénatorial entre 2005 et 2007 (46.000 euros net) et responsable du contrat de “conseiller littéraire” de Penelope Fillon en 2012 et 2013. dans la Revue des deux mondes, propriété de Marc Ladreit de Lacharrière (135 000 euros brut).

François Fillon est finalement poursuivi pour avoir consenti à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) un prêt de 50 000 euros de M. Ladreit de Lacharrière ne s’est pas expliqué – le procureur de la République a déjà annoncé qu’il ne remettrait pas en cause sa libération sur ce point en première instance.

Dans son jugement du 29 juin 2020, le tribunal correctionnel a presque entièrement mis en examen le procureur national des finances (PNF) a suivi.

L’ancien locataire de Matignon, aujourd’hui âgé de 67 ans, a été condamné à cinq ans de prison, dont deux fixes, une amende de 375 000 euros et dix ans d’emprisonnement.

Penelope Fillon, 66 ans, a été condamnée à trois ans de prison avec sursis, 375 000 euros d’amende et deux ans d’emprisonnement, et M. Joulaud, 54 ans, a été condamné à trois ans de probation, 20 000 euros d’amende et condamné à cinq ans de prison.

En cliquant sur « Je m’abonne », vous consentez à ce que Challenges utilise votre adresse e-mail pour envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

En cliquant sur « Je m’abonne », vous consentez à ce que Challenges utilise votre adresse e-mail pour envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

Si vous souhaitez modifier vos centres d’intérêt, vous pouvez toujours cliquer sur le lien Notifications situé en bas de toutes les pages du site.

Keywords:

François Fillon,Penelope Fillon,Marc Joulaud,Appeal,François Fillon, Penelope Fillon, Marc Joulaud, Appeal,,,