EM – Les 12 faits sur la soirée de Ligue des Champions : Bayern refait mal au Barça, Lukaku déjà décisif, MU est tombé…

0

Le Bayern bouleverse à nouveau le Barça, Lukaku limoge Chelsea, les regrets de Lille, Manchester United renversé, la Juventus Turin sourit… Découvrez les moments forts des matchs de mardi qui comptent pour la première journée de la Ligue des Champions.

Groupe E: FC Barcelona 0-3 Bayern Munich, Dynamo Kiev 0-0 Benfica Groupe F: Young Boys Bern 2-1 Manchester United, Villarreal 2-2 Atalanta Groupe G: Sevilla FC 1: 1 RB Salzburg, LILLE 0-0 Wolfsburg Group H : Malmö 0-3 Juventus Turin, Chelsea 1-0 Zenith

Vous trouverez ici tous les résultats, buteurs, rapports de match et tableaux.

1. Le Bayern tourmente toujours le Barça. 13 mois après le dévastateur 8-2 en quarts de finale de l’édition 2019-2020, le Bayern a envoyé une nouvelle relégation au FC Barcelone avec une victoire 3-0 au Camp Nou. Les Allemands étaient complètement dominés par le fait que Ter-Stegen retardait le rendez-vous face à Sané, mais Müller ouvrait en conséquence le but d’une frappe bloquée (34e). Puis l’inévitable Lewandowski, à la recherche de deux tirs au poteau, a transformé ce succès d’un doublé (56e, 85e) en une humiliation. Les deux équipes ne boxent plus dans la même catégorie…

2. Lukaku libère Chelsea. L’attaquant belge a été productif depuis son arrivée cet été et a permis aux champions en titre d’éviter le faux départ face au Zénith Saint-Pétersbourg (1-0). Dominateurs mais sans inspiration, les hommes de Thomas Tuchel ont longtemps affiché un visage décevant jusqu’à ce que le rookie reprenne la tête libre après un centre d’Azpilicueta (69e). Les Bleus avaient alors hâte que Dziouba abandonne à bout portant, mais ils livrent l’essentiel.

3. Lille regrette déjà. Décevant depuis le début de la saison de Ligue 1, Lille a retrouvé du mordant et a montré un visage très intéressant à domicile face à Wolfsburg. Malgré de nombreuses occasions et 30 minutes de supériorité numérique après l’expulsion de Brooks, les hommes de Jocelyn Gourvennec n’ont jamais réussi à trouver la faille (0-0). Cela est dû à un grand casteels dans la Porte des Loups, mais aussi au VAR qui ne les a pas aidés… Pour lire le débriefing et les NOTES du jeu, rendez-vous ici.

4. MU tombe en panne entrée. Attendus après leur recrutement XXL, les Diables rouges ont déçu de la chute en Suisse des Young Boys de Berne (1-2). Les Mancuniens souffraient de plus en plus et Ngamaleu (66e) puis Siebatcheu (905.) s’imposaient aux locaux.

5. La Juve revient à la vie ! A peine en Serie A (1 point après 3 jours) la vieille dame a profité de son premier voyage en Europe pour retrouver de la couleur. Sans contrainte, les hommes de Massimiliano Allegri sont allés 3-0 contre Malmö en Suède. Sandro frappe de la tête après un centre de Cuadrado (23e). Puis Morata a obtenu un penalty transformé par Dybala (45e) avant de reprendre le point à la maison (45,1). En seconde période, le nouveau venu Kean s’est clairement vu refuser un hors-jeu avant de se heurter au gardien adverse.

6. Un historique des tirs au but à Séville. Les Espagnols déçus d’un nul à domicile face au RB Salzbourg (1-1). Dans une première période complètement folle, les Andalous ont concédé trois pénalités, mais Adeyemi et Sucic en ont raté deux, une seule tentative du Croate converti (21e, sp). Juste avant la pause, Rakitic (42e, sp) a égalisé… avec un nouveau penalty ! Plus tard dépassés en nombre avec l’expulsion d’En-Nesyris, les Sévillans ont dû se contenter de ce résultat.

7. Villarreal et Atalanta font le show ! Les deux clubs ont réalisé un match nul spectaculaire et sinueux en Espagne (2-2). Freuler (6e) a rapidement mis en œuvre l’entame de match à l’avantage des Italiens, mais Trigueros a égalisé avant la pause (39e) 73e). Sans compter sur Gosens, au terme d’une rencontre où les chances ont filé d’un camp à l’autre, Dea a laissé un nul assez logique (83e).

8. Le Dynamo frustré. Comme Lille, les Ukrainiens, tenus en échec par Benfica (0-0), peuvent avoir des regrets. Dans les derniers instants d’un match très agréable, les locaux ont trouvé le poteau, sont tombés sur un énorme défilé de Vlachodimos et ont surtout vu le VAR annuler le but de Shaparenko pour une position de hors-jeu de Garmash. Une mauvaise opération pour les deux clubs, qui doivent alors composer avec le Bayern et le Barça…

9. Lille est grevé par la VAR. A deux reprises, le LOSC a eu l’occasion unique de réaliser sa domination face à Wolfsburg (0-0), mais le VAR a été décidément différent à chaque fois. Premièrement, en refusant de marquer le but que David a marqué au retour des vestiaires alors que le ballon était à l’extérieur au début de l’action. Il a ensuite corrigé la décision de M. Makkelie d’accorder au LOSC un coup franc plutôt qu’un penalty dans les derniers instants du match pour un vilain tacle de Guilavogui sur Onana. Frustrant, même si les deux décisions sont justifiées…

10. Ronaldo. Un record… et un blessé ! Le Portugais a utilisé une superbe passe de son compatriote Fernandes, a inscrit son deuxième match de suite pour Manchester United et a ouvert le but contre les Young Boys (1-2). Le quintuple Ballon d’Or, meilleur buteur de LdC pour la 16e fois consécutive, a également établi le record d’Iker Casillas avec son 181e match dans cette compétition. Pour CR7, cependant, la soirée avait commencé de façon amusante lorsqu’il a assommé un agent de bord d’un tir hors de la cible lors de l’échauffement ! Mais la “victime” a pu se remettre de ses émotions et elle a même eu droit à un maillot offert par la superstar.

11. Müller, bourreau du Barça. L’attaquant du Bayern Munich, qui avait déjà réalisé un doublé dans le fameux 8-2, a de nouveau ouvert le but face aux Blaugrana (3-0) avec la complicité d’Eric Garcia, qui a bloqué son puissant but. L’Allemand confirme que le club catalan réussira mieux que quiconque avec 7 buts en 6 matchs face à cet adversaire ! Personne n’a fait mieux sur la scène européenne !

12. Lingard dirige MU. Le milieu de terrain de MU, qui à la 72e mais pas dans le sens attendu, a comme les Anglais offert le ballon 2-1 à l’attaquant adverse Jordan Siebatcheu après prolongation. Le gros échec de cette première soirée européenne…

On parle trop peu de la superbe passe de Lingard pour le but des Young Boys ? pic.twitter.com/YS2RCIhJch

Vous trouverez ici tous les résultats, buteurs, comptes rendus de matchs et tableaux.

Pour réagir à la première journée de la Ligue des Champions, rendez-vous dans la rubrique “Ajouter un commentaire” ci-dessous. .

# ps1 a {marge : 2px ; Rayon du bord : 2px ; Largeur : 170 px ; Hauteur : 32 px ; Affichage : bloc en ligne ; Couleur : #fff ; Police : gras 12px / 34px Arial ; Décoration de texte : aucune ; Couleur : #fff ; Alignement du texte : à droite ; Remplissage : 0 20px 0 0 ; Largeur : 180 px ; }
# ps1 a: float {opacité: 0.7; Transition : diminution de l’opacité pendant 0,5 s ; }
# ps1 a i {affichage : bloc en ligne ; Arrière-plan : URL (/0_images/sprite_partage.gif) sans répétition ; Flotteur : à gauche ; }
# ps1 a.fb1 {couleur d’arrière-plan : # 2D609B ; transformer : translateZ (0px) ; }
# ps1 a.tw1 {couleur d’arrière-plan : # 00C3F3 ; }
# ps1 a.gp1 {couleur de fond : # D53326 ; }
# ps1 a.fb1 i {largeur : 24px ; Hauteur : 24px ; Position d’arrière-plan : -39px 0 ; Bordure : 4px 6px 0 4px ; }
# ps1 a.tw1 i {largeur : 23px ; Hauteur : 20px ; Position d’arrière-plan : 0 0 ; Bordure : 7px 10px 0 6px ; }
# ps1 a.gp1 i {largeur : 15px ; Hauteur : 15px ; Position d’arrière-plan : -24px 0 ; Bordure : 10px 8px 0 10px ; }
# ps1 a.fb1 : survolez, # ps1 a.fb1 : active, # ps1 a.fb1 : focus {direction de l’animation : alternative ; Durée de l’animation : 0,3 s ; Numéro d’itération de l’animation : infini ; Nom de l’animation : Rétrécissement d’impulsion ; Fonction de synchronisation d’animation : linéaire ; }
@ -webkit-keyframes pulse-shrink {to {-webkit-transform (0,95); transformation : échelle (0,95); }}
@keyframes pulse-shrink {to {-webkit-transform: scale (0,95); transformation : échelle (0,95); }}
.pulse-shrink {affichage : bloc en ligne ; -webkit-transform : translateZ (0) ; transformer : translateZ (0) ; Ombre de la boîte : 0 0 1px rgba (0, 0, 0, 0); }
.pulse-shrink : flottant, .pulse-shrink : focus, .pulse-shrink : actif {
-Nom de l’animation du kit Web : Rétrécissement d’impulsion ; Nom de l’animation : Rétrécissement d’impulsion ; -Temps d’animation du kit Web : 0,3 s ; Durée de l’animation : 0,3 s ; -Fonction de synchronisation d’animation Webkit : linéaire ;
Fonction de synchronisation d’animation : linéaire ; -webkit-animation-iteration-count : infini ; Numéro d’itération de l’animation : infini ; -Direction de l’animation du Webkit : alternative ; Direction de l’animation : alternative ; }

Fonction fb1 (s1, w1, h1) {
var u1 = ‘http://www.maxifoot.fr/football/article-48439.htm’;
var t1 = (hauteur de l’écran / 2) – (h1 / 2);
var l1 = (screen.width / 2) – (w1 / 2);
si (s1 == ‘fb’) {
u2 = ‘https://www.facebook.com/sharer.php?s = 100&u =’ u1;
} else if (s1 == ‘gp’) {
u2 = ‘https: //plus.google.com/share?url =’ u1;
} else if (s1 == ‘tw’) {
u2 = ‘https://twitter.com/intent/tweet? text = ‘encodeURIComponent (“Les 12 faits sur la soirée de Ligue des Champions : le Bayern va mal au Barça, Lukaku est déjà décisif, MU a crashé…”)’ &url = ‘u1′ &via = maxifoot_fr’;
}
window.open (u2, ‘pshare’, ‘top =’ t1 ‘, left =’ l1 ‘, Toolbar = no, status = no, menubar = no, location = no, directorys = no, width =’ w1 ‘, height = ‘h1) ;
}

Partager sur Facebook sur Twitter

Un problème avec cet article ? Avertissez-nous en cliquant sur ce lien

var ctx1 = ”;
ctx1 = ”;
ctx1 = ”;
ctx1 = ”;
ctx1 = ”;
ctx1 = ”;
ctx1 = ”;
ctx1 = ”;
ctx1 = ”;
ctx1 = ‘

Votre adresse e-mail :

Keywords:

UEFA Champions League,FC Bayern Munich,FC Barcelona,Olympique Lyonnais,UEFA Champions League, FC Bayern Munich, FC Barcelona, Olympique Lyonnais,,,,,,,