EM – Ligue Europa : Galatasaray surclasse et élimine l’OM

0

domicile
/

Ligue Europa de l’UEFA
/

Ligue Europa : Galatasaray surclasse et élimine l’OM

Avec 4 nuls en 4 matches de Ligue Europa, l’OM n’avait guère le choix et a dû bien performer sur la pelouse de Galatasaray pour croire fermement à la qualification pour le tour suivant. Sans Payet et Rongier, tous deux suspendus, Jorge Sampaoli enchaîne un 3-2-4-1 avec les présences Kamara et Gueye au milieu ou encore Gerson et Guendouzi en soutien de Milik, partenaires aux côtés de Lirola et Dieng. Quatre jours après les incidents du Groupama Stadium, les Marseillais se sont cette fois préparés à l’ambiance rougeoyante du Nef Stadium.

Cependant, le public a été chauffé à blanc par cette erreur d’Antalyali, bien rattrapé par le départ de Muslera (5e). Les bonnes intentions olympiques n’ont pas duré. Au milieu, entre Gueye et Kamara, les balles s’entassent. Après un premier avertissement et une belle reprise de Diagne sur la barre transversale (10e), Gueye a perdu un ballon, ce qui a permis à Feghouli, auteur d’une belle roulette, d’envoyer Cicâldău au meilleur buteur (1-0, 12e). Touché mais pas coulé, l’OM a tenté de réagir mais a manqué de réalisme.

L’épisode de Luan Peres s’est terminé sur le poteau (19e), tandis que Dieng a raté sa tête (23e). Côté turc, en revanche, le succès a été bien présent, car Caleta-Car a trompé Pau Lopez (2-0, 30e) avec ce débordement de Cicâldău. La mission s’est compliquée avec cette pause tardive. Dieng a également fait briller Muslera avec cette nouvelle tête (38e) et surtout avec ce tir énorme qui a été dévié de la barre transversale par l’expérimenté gardien uruguayen (41e). Et quand le jeune sénégalais tirait le meilleur parti du gardien adverse, il n’arrivait pas à diriger sa frappe (47e).

Au final, Galatasaray pouvait surtout craindre ses propres supporters, qui envoyaient divers objets au jeu pour arrêter. Les cris de Muslera ont suffi à les calmer, d’autant que le club d’Istanbul tenait le match bien en main. Lorsque le ballon était à nouveau perdu, Atürkoğlu Feghouli inscrivait un nouveau but (3-0, 64e). Le match semblait terminé, mais Dieng a inscrit un penalty généreux que Milik a transformé en deux étapes (3-1, 67e).

L’amélioration aurait pu être de courte durée car un long dégagement de Muslera, Diagne a pris le meilleur et a envoyé Feghouli vers le but. Pau Lopez a raté sa sortie, tout comme Diagne de sa frappe dans le but vide (70e). Cette rencontre a été spectaculaire jusqu’au bout. Sur son premier ballon, 19 secondes après son entrée sur le terrain, Babel Saliba s’échappe et passe Lopez (4-1, 83e)). Le but reste le même, car avec la victoire de la Lazio (3-0 au Lokomotiv Moscou) les Italiens sont assurés de prendre la deuxième place derrière Galatasaray, tandis que l’OM prend la troisième place et peut envisager un revirement en conférence Europa Conference.

Galatasaray 4 – 2 OM : Cicâldău (12e), Caleta-Car (30e csc), Feghouli (64e), Babel (83e) ; Milik (67e, 84e)

FC Midtjylland 3-2 Braga : Sviatchenko (2e), Isaksen (48e), Evander (90. 2 Sp) ; Horta (43.), Galeno (85.)

Bayer Leverkusen 3 – 2 Celtique : Andrich (16., 82.), Diaby (87.) ; Juranovic (40e SP), Jota (56e)

Keywords:

UEFA Europa League,Olympique de Marseille,Olympique Lyonnais,AS Monaco,Ligue 1,Galatasaray S.K.,UEFA Champions League,UEFA Europa League, Olympique de Marseille, Olympique Lyonnais, AS Monaco, Ligue 1, Galatasaray S.K., UEFA Champions League,,