EM – Lille douche Rennes et relance en L1 – bilan de trésorerie

0

Par

AFP

le 1er décembre 2021 à 23h10

Lire pendant 3 minutes

Lille a mis fin à la grosse série d’invincibilité rennaise (13 matches sans défaite) et a relancé la course à l’Europe avec un 2-1 mercredi au Roazhon Park lors de la 16e journée de Ligue 1.

Attractif en Ligue des Champions , mais décevant en L1, Lille, qui est resté sur six matches sans victoire en championnat (4 nuls, 2 défaites), reste en deuxième partie de tableau (12e) des places européennes.

Rennes, qui a existe depuis 19 ans. N’ayant pas perdu le 1er septembre et donc perdu 13 matchs toutes compétitions confondues, Marseille a renoncé à son titre de vice-champion derrière le PSG, mais est resté sur le podium.

A l’orée du duel à distance entre Jonathan David et Gaëtan Laborde, les deux meilleurs buteurs de L1 en Cette saison, Renato Sanches s’est fait remarquer, qui a initié l’action du premier but des champions en titre et a pris la responsabilité du “deuxième registre”.

Si le Rennais postulait beaucoup d’intensité dans le premier quart d’heure, ils ont eu trop de déchets dans les Passeports ou le dernier B e manières d’être dangereux.

Et l’absence de Flavien Tait, victime d’une douleur à la hanche, et de Lovro Majer, entré à la mi-temps, les hommes de Bruno Genesio ont tenté de récupérer et de tenir les ballons.

Bon Démarré par Sanches, Timothy Weah a d’abord envoyé un magnifique centre à Xeka, qui n’a eu qu’à pousser le ballon dans le but rennais (1-0, 31e).

Puis, juste avant la pause, Sanches a capté le ballon du côté gauche après un croix mal négociée du même Weah. Pas du tout inquiété par la défense rennaise, le Portugais a eu le temps de rentrer dans la surface et d’ajuster sa frappe (2-0, 45e).

Dans un stade qui a été féroce en seconde période Quand la pluie était couvert, Laborde a poussé ses coéquipiers tandis que le capitaine Hamari Traoré s’adressait au public.

Mais malgré une bien meilleure possession et quelques belles combinaisons, les Rouge et Noir ont réussi à battre un bloc établi de Lille avec le retour de Sven Botman, l’un des piliers du titre, l’an dernier ne s’est pas créé beaucoup d’occasions.

Frustrés, les Rennais ont attaqué les arbitres, ce qui a conduit à l’expulsion de l’entraîneur Bruno Genesio.

Dans les dernières minutes les tribunes se sont allumées lorsque Benjamin Bourigeaud réduit le score à un centre derrière Jérémy Doku, inscrit dans les temps (2:1, 85e), mais le score n’a pas changé.

En cliquant sur « Je m’abonne », vous consentez à ce que Challenges utilise votre adresse e-mail pour envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

En cliquant sur « Je m’abonne », vous consentez à ce que Challenges utilise votre adresse e-mail pour envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

Si vous souhaitez modifier vos centres d’intérêt, vous pouvez toujours cliquer sur le lien Notifications situé en bas de toutes les pages du site.

Keywords:

Stade Rennais F.C.,Lille OSC,Ligue 1,Rennes,Bruno Génésio,Stade Rennais F.C., Lille OSC, Ligue 1, Rennes, Bruno Génésio,,