EM – Marine Le Pen veut “remettre l’Union européenne à sa place”

0

Elle n’aime décidément pas beaucoup le 27. Au sujet de l’Europe, Marine Le Pen prend le contre-pied de son principal adversaire à cette présidentielle, Emmanuel Macron. A quelques heures de son allocution devant le Parlement européen à Strasbourg dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne, le représentant du Rassemblement national ce mercredi 19 janvier. Celui qui avait prôné avec ferveur la sortie de l’euro à l’élection de 2017 a légèrement changé de cap, estimant qu’il était “parfaitement” possible de “rester dans l’Union européenne en mettant l’Union européenne en place”. La candidate d’extrême droite ne veut plus quitter cette “structure supranationale illégitime”, mais elle envisage de donner à la France de nouveaux pouvoirs que cette union économico-politique aurait enlevés au pays.

Avec les clefs de l’Élysée dans sa poche, Marine Le Pen a laissé les Français “voter un amendement constitutionnel qui stipule que tous les textes européens qui vont à l’encontre de notre droit suprême, c’est-à-dire H notre Constitution, ne sont pas applicables dans le droit interne français”.

[email protected]_officiel : “Le traité de Lisbonne est le résultat d’un référendum où les Français ont dit non. Je suis ici pour l’application française, nous allons faire respecter la suprématie du droit constitutionnel sur le droit européen. du droit constitutionnel sur le droit européen”. “Le traité de Lisbonne est le résultat d’un référendum où les Français ont dit non”, a-t-elle déploré. Après le Brexit, une révolution tricolore ?

Découvrez chaque jeudi les informations de notre politique équipe éditoriale et découvrez en avant-première les actualités exclusives du Point.

Cela prouve qu’elle est dangereuse car elle gagnera probablement, E Zemmour devrait être jaloux, on l’a moins battu hi hi.
Flashback : Sarko a été choisi parce qu’il n’a pas joué dans le camp des lecteurs du nouvel Obs, Hollande a été choisi parce qu’il n’a pas joué dans le camp de son ennemi “Finance”, Macron a été choisi parce qu’il n’a pas joué dans la cour du “FN”, pourtant plus tard dans la cour de ceux qui ne sont rien, Marine Le Pen a le droit d’être, car elle ne joue pas dans la cour du 27, elle préfère un terrain de jeu plus intimiste…
Mais E Zemmour peut l’être aussi, car il ne joue pas sur un terrain peuplé d’intrus.
La question est qui ?

N’en déplaise à Marine, la France est un petit pion au niveau mondial.
Il a déjà fait demi-tour en ne quittant pas l’Europe, il lui reste à boucler la boucle pour avoir un peu de crédibilité pendant un moment.

Et si on mettait MLP à sa place !? … MLP en a besoin …

Consultez les articles de la rubrique Politique,
Suivez l’information en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVArchive
Résultats législatifs

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tous les contenus Point inclus dans votre offre.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

Emmanuel Macron,European Parliament,France,Valérie Pécresse,French presidential election,Europe,Emmanuel Macron, European Parliament, France, Valérie Pécresse, French presidential election, Europe,,,Emmanuel Macron,Union européenne,élection présidentielle 2022,Parlement européen,pfue,,Union européenne,France,Présidentielle France 2022,Emmanuel Macron,Notre sélection,,,,,,,Business, Finance, & Economics,Politics,Social Issues,,Campagne présidentielle-Référendum-Election présidentielle-Constitution-Droit-Politique-Marine Le Pen-Emmanuel Macron-Union européenne,

A REGARDER ABSOLUMENT