EM – Orpéa, leader mondial des EHPAD, suspend sa cotation

0

Créé il y a 30 ans, le groupe Orpéa propose plus de 110 000 lits dans 23 pays. Une première résidence devrait ouvrir au Luxembourg en mars, la seconde en 2023.

(Image : Shutterstock)

Leader mondial de l’hébergement des seniors, Orpéa, qui ouvrira sa première résidence à Merl en mars, a suspendu lundi sa cotation sur Euronext. Le titre a baissé de plus de 16% après l’annonce de la sortie d’un livre choquant mercredi.

« Il ne s’agit pas dans cette enquête de ‘Ehpad-bashing’ ou de remettre en cause l’ensemble du secteur dans lequel de nombreux collectifs et des dizaines de milliers de personnes servent avec humanité et professionnalisme une mission essentielle pour notre société : la prise en charge des personnes âgées les plus vulnérables. . Cet ouvrage vise à faire la lumière sur les pratiques douteuses d’une entreprise qui, 30 ans après sa création, est devenue le leader mondial dans le domaine des Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et des cliniques. Un groupe qui gère aujourd’hui plus de 110 000 lits dans plus de 1 110 établissements dans 23 pays et sur trois continents. Une entreprise visant à entrer dans le Cac 40 à court terme : Orpéa.

Le ton du livre de Vincent Castaner Les Fossoyeurs : Révélations sur le système qui abuse de nos aînés est relativement sobre. L’annonce de sa publication ce mercredi par Fayard Editions a eu une première conséquence : à la mi-journée, le leader mondial, qui ouvrira sa première résidence au Luxembourg, à Merl, en mars prochain, a suspendu sa cotation sur Euronext, où il était auparavant plus de 16 % perdus.

“C’est la tâche la plus importante de ma carrière. Grâce à plus de 250 témoins et de nombreux documents, j’ai pu retracer les origines de la maltraitance et mettre au jour un système organisé destructeur qui exploite les failles du système de santé français.
écrit le journaliste indépendant sur son site
.

Un sondage qui semble être à l’opposé de ce que prévoyait la société luxembourgeoise. Dans un communiqué publié fin octobre, le groupe français a donné des précisions sur la première résidence qu’il ouvrira à Merl, qui créera une centaine d’emplois. Outre les 123 lits répartis dans 110 chambres de luxe, « la résidence Récital disposera également d’un restaurant gastronomique tenu par le chef Gérald Vanhove, lauréat du Prix Orpéa Belgium Culinary Trophy 2019 ; un étage pour les résidents atteints de la maladie d’Alzheimer et un étage pour les personnes gravement dépendantes ; un espace balnéo, des salles de kiné modernes, des zones de détente cosy et des espaces sensoriels (Snoezelen), un piano bar, un salon de beauté et un salon de coiffure.”

La journaliste ne semble pas s’être intéressée aux questions fiscales qui sont importantes au groupe
une enquête pour complicité de fraude fiscale et blanchiment grave dans le cadre d’une prise de contrôle à Marseille
, une fois que le groupe a terminé
“Orpéa et ses managers ne sont pas inquiétés”
. Pas même pour la structuration financière, qui est très organisée au Luxembourg. Outre le “Central & Eastern Europe Care Service Holding”, qui regroupe des activités en Allemagne, aux Pays-Bas, en Autriche, en Lettonie et au Luxembourg, la liste des sociétés avec Oreg (5), Oresc (27) et Ore- (16) commence pour ce faire.

Le fondateur du groupe, Jean-Claude Marian, qui a cédé ses parts en 2020, a délocalisé une partie de ses sociétés au Luxembourg en Belgique, où il réside, mais il est toujours, par exemple, dans le registre du commerce Présenté par Hesione ou Atlas Plurimmo.

Le groupe devrait publier un communiqué de presse dans le cadre de la suspension de son titre. Quand nous avons fermé, il n’était toujours pas disponible.

Keywords:

Orpea,Korian,Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes,Orpea, Korian, Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes,,,,