Avec le beau temps, le bruit nocturne augmente dans l’Yonne

0
5

Avec le beau temps chaud et le couvre-feu à 23h, le bruit augmente la nuit, obligeant les gendarmes de l’Yonne à intervenir.

Dans la soirée et la nuit du jeudi au vendredi, les gendarmes ont dû intervenir une demi-douzaine de fois pour résoudre des conflits de voisinage comme à Domecy dans l’Avallonais, mais aussi en Puisaye à Toucy ou Saint-Privé ainsi qu’à Joigny ou Gurgy.

Recrudescence depuis la troisième étape du déconfinement

Musique trop forte et soirée alcoolisée parfois jusqu’à 2h du matin. Les gendarmes passent la nuit dehors depuis quelque temps déjà. Ils reçoivent des appels de voisins irrités. Depuis la nouvelle phase du confinement, il y a eu une augmentation du bruit dans les maisons privées la nuit.

De 68 à 180 euros d’amende

Pour rappel, le prix d’une amende pour bruit nocturne est de 68 euros si la personne à l’origine de la perturbation paie l’amende immédiatement ou dans les 45 jours suivant le signalement de l’infraction (ou l’envoi de l’avis d’infraction s’il y en a un) 180 euros passé ce délai.

Définition légale du bruit nocturne

On dit que le bruit est nocturne quand il est commis entre 22h et 7h du matin, « causé par une personne, un animal ou un objet« , et que le voisin a connaissance de la nuisance, mais n’intervient pas. Le bruit nocturne est un délit sanctionné par l’article R.1334-31 de la loi sur la santé publique. »Aucun son particulier, par sa durée, sa répétition ou son intensité, ne peut affecter la tranquillité du quartier ou la santé des personnes, dans un espace public ou privé.« 

#Avec #beau #temps #bruit #nocturne #augmente #dans #lYonne

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!