Cameroun: Voici coment un jeune homme victime de torture, se fait tailler les testicules à la machette

0
15

• Le jeune homme aurait été torturé par des gendarmes aux Baham

• Ses testicules ont été coupés.

• Il est actuellement dans un état critique.

Selon nos sources, le jeune homme qui a été admis à l’hôpital du district de Baham aurait été sévèrement torturé par des gendarmes de la brigade locale.

C’est dans un état très grave que, selon nos informations, le jeune homme a été transporté à l’hôpital. Lors des premiers soins, les médecins constatent que le jeune homme, dont nous ne connaissons pas encore le nom, s’est fait fendre les testicules, probablement avec une machette.

Les gendarmes, qui l’ont également gardé dans leurs locaux pour des raisons que nous ne connaissons pas encore, l’ont certainement torturé.

Plusieurs sources, dont l’ONG Mandela Center, confirment qu’une nuit, un jeune homme a été soumis à de graves tortures dans la brigade des Baham et se trouve dans un état critique à l’hôpital du district de Baham. Privé de soins depuis quelques jours. Ses deux testicules ont été coupés par les gendarmes avec une machette, écrit notre source.

Incidents de Foumbot

Des actes de torture commis par des prisonniers ou des détenus se produisent encore et encore au Cameroun et ont été dénoncés à plusieurs reprises par des ONG internationales telles que HRW et Amnesty International.

Le 3 mai, des groupes en colère ont incendié le tribunal de première instance de Foumbot après la mort d’un détenu qui cherchait à se faire soigner depuis plusieurs jours. Ce détenu, que nous comprenons être un vendeur de drogue, est décédé à la prison de Foumbot parce que le procureur a refusé de l’admettre à l’hôpital. Les gens en colère ont mis le feu au palais de justice.

Le corps, qui a été déposé à l’hôpital après la mort, a été recueilli dans la foule et exposé à l’intersection des Maquisards.

ref: camerounweb

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!