Cameroun : Voici tout ce qu’il faut savoir sur la constructrion d’un lycée à EBONE par Charlotte Dipanda

0
12

• Chalotte Dipande construit un lycée pour filles au Cameroun

• Elle veut produire d’autres femmes de valeur

• L’artiste veut toujours le changement au sommet du Cameroun

La chanteuse camerounaise Charlotte Dipenda promet de construire un collège de filles dans son pays d’origine avant la fin de l’année. Elle en a fait l’annonce le 13 mai 2021 à Douala. Le projet est soutenu par la fondation d’artistes, qui fait actuellement la promotion de son album actuel « CD ». Le nouveau lycée est en construction dans le village côtier d’Ebone.

Charlotte Dipanda croit aux femmes. Inspirée par sa grand-mère, qui continue de la féliciter dans presque toutes ses chansons, elle redonne quelque chose à la communauté qu’elle a vu grandir pour tout ce qu’elle a reçu.

«À travers la fondation, je me suis engagé à prendre soin des jeunes filles. C’est une toute jeune fondation qui doit le premier lycée que nous avons construit à Ebonè, qui ouvrira à la rentrée de la prochaine rentrée en septembre 2021 », explique-t-elle.

L’objectif de Charlotte Dipanda est de permettre l’émergence de nombreuses femmes de valeur. Pour elle, le Cameroun n’a pas assez de modèles féminins pour inspirer la jeunesse de son pays.

« A chaque fois que je reviens et trouve encore qu’il n’y a pas de relais. Quand j’étais adolescent, nous avions des modèles de femmes qui nous faisaient nous projeter (…). Aujourd’hui c’est presque devenu mythique, rarement. On a des femmes qui se battent mais il y en a pas assez à mon goût. Je pense que nous devons aller à la source. Prenez des enfants de 6e et donnez-leur notre vision du rôle des femmes dans la société. Je pense que c’est le bon endroit pour le faire maintenant. Nous avons manqué un épisode, nous essayons du mieux que nous pouvons de partager cette vision mais c’est difficile quand l’environnement est le fait normal qu’une jeune fille se dit que pour réussir dans sa vie, cela signifie rencontrer un homme demain qui va l’épouser et faire tout pour elle », explique l’artiste.

Charlotte Dipanda est membre du jury du concours international de musique The Voice Francophone Africa et s’engage pour l’émancipation de son continent. Au Cameroun, son pays d’origine, elle ne cache plus son malaise face au régime de près de 50 ans de Paul Biya. La diva aspire à autre chose.
« Je suis né dans ce pays avec le même mode de fonctionnement, je recherche le meilleur. C’est humain, même si le meilleur n’est pas forcément ce qui résoudra tous nos problèmes, mais c’est l’instinct humain qui veut que nous fassions un pas en avant et se dire: «Il était temps avec tel, maintenant c’est avec Charlotte et demain ce sera avec une autre personne. Pour moi, il n’y a en fait pas de débat.

ref: camerounweb

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!