Côte d’Ivoire / Laurent Gbagbo défie le régime Ouattara

0
5

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo devrait en principe être de retour en Côte d’Ivoire dans une semaine. Avant ce retour tant attendu de ses partisans et tant redouté par le régime Ouattara, les affiches qu’il avait accrochées dans les rues d’Abidjan ont été déchirées par le Conseil suprême de la publicité. Suite à la réponse de son avocat, Gbagbo s’est adressé en défiant le régime Ouattara.

Laurent Gbagbo sait que déchirer ses affiches publicitaires à Abidjan est une provocation ou une tentative de blanchiment de ses partisans. Qui dans un excès de colère avant son arrivée pourrait provoquer des troubles. Ce serait du pain béni pour le régime Ouattara, qui y aurait un parfait alibi pour gâcher la fête que les partisans de Gbagbo veulent lui réserver.

Laurent Gbagbo a également appelé au calme et à la sérénité après avoir appris l’incident sur ses affiches. Il a exhorté ses partisans à ne pas céder aux provocations. Se concentrer sur le processus de réconciliation, plus important que les affiches, devrait être leur credo, leur a-t-il rappelé. cependant, « L’animal politique » c’est-à-dire que Gbagbo n’abandonne pas. En fin d’après-midi, il a adressé un message clair au régime Ouattara et à ses fidèles pour leur rappeler sa ténacité.

« On a tenté de gros coups contre moi, ça n’a pas marché. Ce ne sont pas des petits mouvements de la dernière heure qui fonctionneront., a posté Laurent Gbagbo sur sa page Facebook. L’allusion au licenciement de ses affiches est on ne peut plus claire. Laurent Gbagbo raconte au régime Ouattara qu’il en a vu des verts et des immatures. Après dix ans de procès et d’emprisonnement dans le froid glacial des Pays-Bas, ce n’est pas en arrachant ses affiches que peut ébranler celui qui a subi il y a dix jours, les bombardements quotidiens de l’armée française en 2011.

#Côte #dIvoire #Laurent #Gbagbo #défie #régime #Ouattara

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!