Dans le Morbihan, un adolescent tue son père et diffuse une vidéo sur les réseaux sociaux

0
72

Le jeune homme de 17 ans a expliqué avoir voulu mettre un terme au comportement agressif et violent de son père sur fond de problématique alcoolique.

Les gendarmes morbihannais ont appelés vers 23h30 dans la nuit de samedi à dimanche par le garçon lui-même qui leur dit avoir tué son père. (Illustration) LP/Arnaud Journois
Les gendarmes morbihannais ont appelés vers 23h30 dans la nuit de samedi à dimanche par le garçon lui-même qui leur dit avoir tué son père. (Illustration) LP/Arnaud Journois 

Le 8 juin 2021 à 09h06

C’est un drame qui s’est déroulé sur fond de séparation et de violences familiales. A la sortie du bourg de Ploeren, dans le Morbihan, seul un discret scellé sur la porte d’entrée d’un des pavillons et les discussions entre voisins peuvent laisser supposer qu’il s’y est passé quelque chose. Pourtant, dans la nuit de samedi à dimanche, un adolescent de 17 ans est suspecté d’avoir poignardé mortellement son père, un homme de 46 ans, connu par les services de police pour des faits de violences conjugales.

Les premiers éléments de l’enquête, révélés par les journaux Ouest-France et Le Télégramme, ont permis de mettre au jour le déroulé des faits. « Le samedi 5 juin 2021, aux environs de 23h30, un mineur de 17 ans a informé téléphoniquement les services de la gendarmerie nationale qu’il venait de tuer son père à coups de couteau au domicile familial situé dans la commune de Ploeren », explique le procureur de la République, François Touron, dans un communiqué.

« Arrivés sur place où le mineur les attendait, les gendarmes ont découvert le corps sans vie de la victime, qui présentait de multiples blessures par arme tranchante » ajoute le représentant du parquet de Vannes, qui s’est dessaisi ce lundi au profit du parquet de Lorient et son pôle criminel en vue de l’ouverture d’une information judiciaire pour meurtre sur ascendant..

« Plusieurs coups de couteau »

Le jeune homme a été aussitôt interpellé et placé en garde à vue, dans un état d’alcoolisation important. Toujours selon le procureur, il a confirmé avoir volontairement tué son père de plusieurs coups de couteau. L’enquête a permis d’établir qu’il s’était alcoolisé lors d’une soirée festive avant de se rendre au domicile familial où son père vivait seul depuis plusieurs semaines.

« Arrivé sur place, il s’était muni de deux couteaux dans la cuisine et avait réveillé son père qui dormait dans sa chambre avant de lui porter les coups de couteau », détaille le procureur. L’autopsie a confirmé un décès des suites d’une hémorragie massive consécutive à des blessures multiples par arme tranchante.

Une enquête en cours pour violences conjugales

Dans son communiqué, François Touron précise que le jeune homme « a expliqué avoir voulu mettre un terme au comportement agressif et violent de son père sur fond de problématique alcoolique et à la souffrance que ce comportement engendrait pour sa famille. Son épouse -la mère du mis en cause- avait d’ailleurs déposé plainte et quitté le domicile conjugal avec ses deux enfants depuis plusieurs semaines. Et une enquête pénale avait été diligentée le 12 mai à la suite de cette plainte.

Très rapidement, il apparaît que, « sitôt les faits commis », le garçon a diffusé « une vidéo de la scène de crime sur les réseaux sociaux à une quarantaine de destinataires », explique le procureur. Les services techniques de la gendarmerie vont s’employer à la retirer au plus vite. Une cellule de soutien est mise en place par l’Établissement Public de Santé Mentale (EPSM) de Saint-Avé pour ceux qui l’ont reçue, ainsi que leur entourage.

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!