Ebene Magazine – « J’ai fait quelque chose de stupide »: Roméo Elvis revient sur l’agression sexuelle qu’il a commise

0
8

Romeo Elvis était invité sur le plateau de Quotidien ce mercredi 12 mai. L’occasion pour le chanteur de revenir sur les allégations d’agression sexuelle auxquelles il a été exposé.

Il a rompu son silence. Romeo Elvis a été invité sur le plateau de Quotidien le mercredi 12 mai pour parler de son nouveau titre intitulé TPA (Anything Can Happen). Il est revenu sur les allégations d’agression sexuelle qui le visaient. Pour rappel, en septembre dernier, un fan du frère d’Angela a déclaré avoir été victime d’un contact indésirable de l’interprète Chocolat dans une loge d’un magasin de vêtements à Bruxelles. La jeune femme de 23 ans a également publié plusieurs captures d’écran de son échange privé avec la rappeuse de 28 ans sur les réseaux sociaux, dans lesquelles il lui a surtout présenté ses excuses: «Je tiens à m’excuser encore pour le fait que cela se soit produit, c’était poubelle (. ..) J’étais vraiment merdique sur place. (…) J’ai vraiment honte. « Quand l’artiste s’est rendu compte des faits, il s’est à nouveau excusé publiquement et a dit qu’il espérait servir d’exemple pour ne pas emboîter le pas .

Cependant, cela n’a pas suffi à apaiser le scandale, qui a fait l’objet de violentes critiques sur les réseaux sociaux, où certains ont même appelé au boycott. Angèle avait également été confrontée à des internautes dans cette histoire. La militante féministe présumée, l’interprète de Balance ton quoi, qui évoque le mouvement Balance ton porc dans sa chanson, a alors été accusée d’hypocrisie.

S’il a été très discret dans les médias jusque-là, Roméo Elvis signera son Retour au sommet de la scène après avoir été à huit mois des projecteurs. Au micro de Yann Barthès, le chanteur a de nouveau confirmé qu’il avait conscience d’une erreur: « J’ai fait quelque chose de stupide, j’ai blessé quelqu’un. (…) C’est quelque chose sur lequel on ne peut pas revenir, ça ne peut pas être. » J’en suis conscient et je veux que les gens comprennent », a-t-il déclaré avant d’admettre qu’il préférait ne pas lire les critiques sur les réseaux sociaux:« Ça ne vaut pas la peine, mais dans les deux cas. Je veux aussi dire que trop d’amour n’a aucun sens. Les artistes y sont très appréciés, avec parfois un peu de désespoir. Alors je fais de moins en moins d’efforts pour regarder ces types de commentaires, ça me fait du bien dans les deux sens. Trop d’amour, ça tue l’amour « . Il a expliqué. Et enfin: » Quand on a la chance de donner des concerts comme moi, on rencontre beaucoup de monde, on est admiré, parfois trop aimé. Nous gagnons trop de confiance. Nous nous disons: « C’est bien, j’ai été examiné. » De la part de tant de gens qui pensent que ce que je dis est bon. « Nous pouvons entrer dans quelque chose de dangereux. »

Ceux rassemblés sur ce formulaire Informations fait l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.closermag.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!