Ebene Magazine – Mensonge ou vérité, cette histoire de CNT?

0
33
Ebene Magazine - Mensonge ou vérité, cette histoire de CNT?

Un ami, qui connaissait mon appartenance politique pour se moquer de moi, m’a envoyé la dernière publication de la « Page Thagastoise » via Messenger, dans laquelle un parallèle est établi entre la démission de l’ancien magistrat Ben Youcef Mellouk, qui Beaucoup de temps passé à traquer le faux Mojahedin et celui de Soufiane Djilali (en tant qu’ancien membre du CNT (Conseil national de transition)) qui « n’a jamais travaillé ».

Jusqu’à présent, je n’étais pas au courant de ces anciens députés qui étaient impliqués à cette époque, nommés par leurs partis respectifs en appel du président Zeroual pour empêcher les institutions de l’État (y compris le Parlement) de s’effondrer sous le bélier terroriste, ont continué à recevoir leur plein salaire. Et comment pourrait-il en être autrement de savoir que la transparence en Algérie n’a jamais été une vertu des autorités? Il était de notoriété publique que les anciens ministres s’installaient pour la grande majorité d’entre eux dans la «métropole parisienne» ou ailleurs, où ils étaient pleinement soutenus par le Trésor algérien. Indirectement, bien sûr. Mais comme pour les anciens députés, les Vox Populi de l’ère CNT n’ont jamais rien murmuré avant ou après.

En tout cas, j’ai écrit ce qui suit en réponse à mon ami: «Il y a actuellement un combat sans merci entre certains hirak impliqués des partis politiques et certains vestiges de l’ancien régime, dont le PFLN, qui ne veulent pas disparaître si facilement. Ils tentent alors de ternir l’image de Soufiane Djilali car il joue un rôle de premier plan sur la scène politique. C’est un sénateur du FLN qui a dévoilé cette ancienne histoire de députés de la CNT qui continueraient à recevoir leurs salaires. Pourquoi maintenant ? Il faut se poser des questions …

Une chose est sûre: le parti Jil Jadid et son chef Soufiane Djilali font actuellement l’objet d’un feu de groupe de la part des anciens partis au pouvoir, qui sont de plus en plus en retrait, non pour mentionner le président. Tebboune et les autres partis d’opposition qui s’en tiennent à leur position de «phase de transition», l’organe constitutif et surfant sur le Hirak, rejettent tout dialogue.

Le vendredi 26 février, je me suis rendu au Hirak d’Alger et j’ai constaté que nous avons encore un long chemin à parcourir pour instaurer un véritable État de droit … et j’ai également pu constater que la popularité de Jil était la plus basse de Jadid. J’ai eu des conversations avec des gens et je peux dire qu’une fois que vous vous présentez comme un militant de Jil Jadid, la réaction des gens n’est que suspicion et désapprobation. Cela me faisait mal au cœur, d’autant plus que Jil Jadid était le précurseur de Hirak. Aujourd’hui, les gens nous accusent d’avoir « prêté allégeance » au nouveau pouvoir. Plus rien ne va plus.

Dans un précédent article sur Jil Jadid, j’ai conclu: «Aujourd’hui, le pays a besoin d’être reconstruit sur des bases solides et saines. C’est ce que fait le Parti Jil Jadid parce qu’il est conscient du fait qu’il y a effectivement une différence entre le régime et l’État d’une part et entre le compromis et le compromis d’autre part. « 

C’est toujours la politique de Jil Jadid. Malgré les critiques et les attaques qui l’entourent du monde entier sur les réseaux sociaux et ailleurs.

Ce qui se passe en Algérie n’a rien de nouveau dans le monde.

Les mêmes causes ont les mêmes effets, et les profiteurs sortants sont une caste qui exploite ceux qui travaillent et produisent.

Cette affaire doit être vérifiée s’il s’avère que le président de votre parti ne s’inquiète pas Must !! ! Lorsque la photo de l’homme aux lunettes est apparue, il a subi les horreurs du système pour dénoncer les faux Moujahid (vétérans de la révolution) qui occupaient des postes élevés dans la magistrature.

Pour réagir, identifiez-vous au sommet à droite de cette page avec votre login / mot de passe

Qui suis-je? Disons simplement un « chirurgien algérien qui essaie de griffonner des notes sur tout et rien entre deux opérations »! n Je faisais partie du collectif qui gère le site Internet «Democratic Forum».

Ce qui se passe en Algérie n’a rien de nouveau dans le monde.

Le (…)

Agoravox utilise des technologies de logiciels libres: SPIP,
Apache, Ubuntu,
PHP, MySQL,
CKEditor.

À propos de /
Contacter /
Mentions légales /
Cookies et données personnelles /
Charte de modération

Ref: https://www.agoravox.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

Laisser un commentaire, votre avis compte!