Ebene Magazine – OL-PSG: Le public est majoritairement absent

0
0

PRE-MATCH. Ce sont les types de jeux auxquels vous pensez lorsque vous vous réveillez et même lorsque vous vous rasez. L’OL-PSG se joue à huis clos comme les autres.

Partager. Vous n’êtes pas obligé de parler trop longtemps de sujets sportifs. Consultez simplement le classement pour le voir. Ce qui est encore plus regrettable, c’est le contexte sanitaire et cette porte fermée à une confrontation directe si importante à une telle période de l’année qui n’a jamais connu un parc d’orientation qui n’en avait pas besoin pour y mettre le feu. Parce que lors de ces soirées cruciales, il y a toujours quelque chose de spécial que Gerland ne peut oublier, mais écrit sa propre histoire.

Et quelque chose qui ne peut être quantifié: simplement accompagner le spectacle ou jouer un rôle vraiment actif dans la performance de l’OL, battre PSG trois fois en 5 affrontements au Formidable Tool? C’est difficile à dire, les paroles ont leurs limites. Personne dans le public n’aurait pu imaginer le coup de sombrero de Sergi Darder sur Thiago Silva ou la trajectoire bizarre de l’été de Memphis Depay. Cependant, il n’est pas impossible d’imaginer que le PSG, qui ne déteste que se faire bousculer, puisse aussi être perturbé par une atmosphère trop hostile. Dans un match, l’OL doit renoncer au fait que l’une des clés sera sa capacité à prendre son destin en main, ce qu’il a hésité à faire trop souvent ces derniers temps.

Le groupe OL: Lopes, Pollersbeck – Bard, Cornet, Benlamri, Denayer, Diomandé, Marcelo, De Sciglio, Dubois, Gusto – Guimaraes, Caqueret, Paqueta, Mendes – Cherki, Kadewere, Memphis, Slimani, Toko Ekambi.

Houssem Aouar est en effet dû à un alarme musculaire dans le groupe, et c’est (à l’exception du gars surprise Bruno Guimaraes dans le relayeur par peur du PSG) son junior de deux ans qui devrait prendre sa place dans l’équipe. Le reste est désormais classique, même si ici aussi on peut penser à Mattia De Sciglio au lieu de Maxwel Cornet comme une option faussement sûre.

La formation probable de l’OL: Lopes – Dubois, Marcelo, Denayer, Cornet – Paqueta, Mendes, Caqueret – Kadewere, Memphis, Toko Ekambi.

La prédiction du rédac. L’OL démarre fort, mais n’est pas compensé à cause d’un grand Navas et d’un poste de Thiago Mendes (13e). Le match est moins excitant lorsque la pression à Lyon se relâche et il faudra attendre la seconde période pour commencer à voir Karl Toko Ekambi donner le coup d’envoi après un excellent report de Memphis Depay (1-0, 52e). Mais l’OL a continué à reculer et a finalement été sanctionné par l’entrée de Neymar (1-1, 87 ‘). Le grand gagnant du choc du dimanche est donc le LOSC.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML:

Titre associé :
-
OL-PSG: le public est majoritairement absent

Ref: http://www.leliberolyon.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!