EbeneMagazine – FR – The Pale Horse: Bilan de la mini-série C8

0
2

. .

The Pale Horse est un bon drame policier en deux parties d’une heure qui se déroule au Royaume-Uni en 1961.

L’œuvre est une adaptation du roman policier éponyme d’Agatha Christie, dans laquelle Ariadne Oliver, la romancière du détective Hercule Poirot, joue le rôle principal. Pourtant, l’intrigue de Sarah Phelps diffère grandement du livre et supprime complètement ce personnage. .

Le cœur de l’intrigue reste le même, mais les personnages ont des personnalités et des histoires très différentes, et les sous-narrations sont complètement différentes de ce que l’on peut trouver dans le livre.

La direction de Leonora Lonsdale tourne autour d’un homme qui découvre son nom. Il est sur une liste sur laquelle la plupart des gens trouvent des morts naturelles. Il fera ensuite des recherches pour découvrir les origines de cette liste et éviter de subir le même sort que tous les défunts.. .

Le travail oscille constamment entre le fantastique et la police. En fait, trois sorcières sont impliquées dans cette affaire et le protagoniste principal se demande si la magie est vraiment impliquée ou si ce sont de simples tricheurs.. Sans parler du fait qu’il se retrouve régulièrement au milieu de rêves particulièrement troublants où son ex-femme tragiquement décédée est d’une grande importance. .

La mise en scène est agréable et est basée sur une très belle reconstitution des années 1960. D’autant que le personnage principal se porte plutôt bien financièrement et se développe dans un cercle assez élevé. Le travail de reconstruction sur les décors et les costumes est vraiment bien fait et une atmosphère effrayante plane sur l’œuvre alors que les morts s’entassent.

Très différente du roman, la fin est intéressante et continue à évoluer entre le thriller et la fantaisie, donnant au spectateur sa propre interprétation finale.

L’interprétation est très bonne. Rufus Sewell est un homme riche avec des zones grises qui essaient à tout prix de rester en vie. Kaya Scodelario est particulièrement intéressant en tant que sa femme aimante, qui est piégée dans le rôle d’une femme au foyer. Georgina Campbell est troublante en tant que défunte épouse. Et Sean Pertwee est sympathique en tant qu’inspecteur combatif.

The Pale Horse est une interprétation intéressante d’une histoire policière qui n’est peut-être pas l’une des plus connues d’Agatha Christie. Avec une réflexion intéressante sur la société et la famille qui est pertinente à ce jour, une enquête sympathique sur des morts apparemment naturelles, une belle reconstitution de l’époque et un casting approprié, ce thriller fait moment et nous permet de remettre en question le concept de culpabilité.

Résultat: 1. 01 à 1. 02 Première date de diffusion: 14. Décembre 2020 (C8) Créateur: Sarah Phelps Réalisateur: Leonora Lonsdale Écrivain: Sarah Phelps Avec: Rufus Sewell, Kaya Scodelario, Bertie Carvel, Sean Pertwee, Rita Tushingham, Sheila Atim, Kathy Kiera Clarke, Henry Lloyd-Hughes, James Fleet, Georgina Campbell, Madeleine Bowyer, Claire Skinner, Poppy Gilbert, Ellen Robertson et Sarah Woodward

Un prêtre est appelé au lit d’une femme mourante et entend son terrible secret. Quand il retourne à son presbytère, il est assassiné. On y trouve une liste de noms. Certains proviennent de personnes récemment décédées que Mark Easterbrook connaissait. Les autres déterminent-ils les prochaines victimes?

Les séries télévisées sont soumises au copyright © de leurs bénéficiaires. Tous les droits sont réservés. Les séries télévisées, leurs personnages et les photos de production appartiennent à leurs bénéficiaires.

Le cheval pâle, Agatha Christie, mini-série, C8, Groupe Canal, Sarah Phelps, Rufus Sewell

EbeneMagazine – DE – Le cheval pâle: Bilan de la mini-série C8

Ref: http://unificationfrance.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]