Françoise Hardy : cette petite gâterie « qui nous a beaucoup fait rire » Jacques Dutronc

0

Lors d’une tournée estivale à travers la France, Thomas Dutronc a profité d’une tournée dans le sud le 21 juillet 2021 pour répondre aux questions du Midi Libre. L’occasion de partager la relation de ses parents, Françoise Hardy et Jacques Dutronc, autour du vin.

Une passion de père en fils. Alors que Thomas Dutronc, qui jouera quelques jours à Marseille, appréciait le plaisir de retrouver son public chaque soir lors de sa tournée Frenchy Essentiel à travers la France, il en a profité pour répondre aux questions sur le Midi Libre. Le fils de Jacques Dutronc, très inquiet pour sa mère atteinte d’un cancer, a évoqué sa passion pour le bon vin dès son plus jeune âge sous le regard bienveillant de son père. Ce dernier était un vrai sommelier pour une bonne raison ! Cela a souvent fait rougir Françoise Hardy, qui n’avait jamais vraiment consommé de grand cru avant de rencontrer celui qu’elle appelait « l’homme de sa vie ». Ce qui l’a beaucoup fait rire !

Dans les colonnes du Midi Libre, Thomas Dutronc se souvient de sa découverte de l’alcool étant jeune adolescent : « Je me souviens du premier Kronenbourg quand j’avais treize ans, ma première coupe de champagne. Avec Gainsbourg à onze ans, dès ma première cuisson à l’Ananas Malibu à quatorze ans, mais pas vraiment dès mon premier verre de vin », a-t-il expliqué. Mais à la maison et surtout dans la cave de son père, le vin a une vraie tradition : « A la maison, le vin est une vraie passion qu’il m’a transmise, mais toujours dans un esprit de partage et de convivialité. Pour moi, le vin est très souvent associé à des moments de discussion et de rire en famille ou entre amis », a-t-il déclaré.

Si Thomas Dutronc a partagé cet amour du vin avec son père Françoise Hardy dès son plus jeune âge, cela a pris beaucoup de temps. bien avant il a rejoint le clan : « Mon père était un grand amateur de vin. Il avait une excellente cave. Ma mère a découvert le vin tardivement, vers 40 ans, au plus tard elle buvait alors une sorte de vin bio, qu’elle appelait vin des Pyrénées, ce qui faisait rire mon père, qui ne buvait que des grands vins ! », raconte Thomas Dutronc. Une petite habitude qui est loin de celle de Jacques Dutronc qui, selon son fils, « laissait toujours de bonnes bouteilles derrière lui pour le dîner du Nouvel An ! » Ça se réveille !

A lire aussi : Pierre Palmade : sa drôle de causerie, torse nu, sur Instagram

© 2021 – Prisma Media – Tous droits réservés

Participation certifiée par l’OJD – CPPAP : 0215 W 90266

Keywords:

Françoise Hardy,Jacques Dutronc,Thomas Dutronc,Gala,Françoise Hardy, Jacques Dutronc, Thomas Dutronc, Gala,,,,

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]