Gabon: le fils du président Bongo n’a pas été promu comme « poulain » (porte-parole)

0
11
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

Libreville (© 2019 Afriquinfos)- D’après le porte-parole du président gabonais, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba n’a pas nommé son fils Noureddin à la tête des services de la présidence pour en faire son « poulain » pour la présidentielle de 2023 mais pour ses « compétences » et la « confiance absolue » qu’il a en lui.

Jeudi soir, M. Bongo, au pouvoir depuis 10 ans, a nommé en conseil des ministres son fils Noureddin Bongo Valentin, 27 ans, coordinateur général des Affaires présidentielles, chargé d’ »assister le président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l’Etat ».

« Une volonté de présenter un poulain pour 2023, pour de futures échéances présidentielles ? », a répondu le porte-parole du président, Jessye Ella Ekogha, à un journaliste qui l’interrogeait ainsi lors d’une conférence de presse. »Noureddin Bongo Valentin est là pour accompagner le chef de l’Etat dans sa politique, il faut éviter toute fiction », a-t-il rétorqué en balayant cette accusation relayée par la presse d’opposition.

Affaibli depuis un an par les suites d’un accident vasculaire cérébral (AVC), Ali Bongo, avait lui-même été promu sur le devant de la scène politique dans les années 2000, puis élu en 2009 après la mort de son père Omar Bongo, alors chef de l’Etat depuis 42 ans.

« Pourquoi M. Noureddin Bongo Valentin a-t-il été nommé à un tel poste ? », s’est interrogé le porte-parole de la présidence.

« Un, il a toutes les compétences requises (…) » ainsi que « l’expérience » et, « deuxième raison, il dispose de la confiance absolue du chef de l’Etat qui est libre de choisir, sans exclusive, les personnes avec lesquelles il souhaite travailler ».

La nomination de Noureddin Bongo jeudi survient un mois après le début d’une vaste opération anticorruption visant l’ancien tout-puissant directeur de cabinet de M. Bongo, Brice Laccruche Alihanga, limogé début novembre.

L’opération Scorpion a conduit à l’arrestation d’une vingtaine de personnalités de premier plan, dont trois ministres, et à l’incarcération de 13 d’entre elles, soupçonnées de détournements de fonds publics entre autres.

Innocente Nice

L’article Gabon: le fils du président Bongo n’a pas été promu comme « poulain » (porte-parole) est apparu en premier sur Afriquinfos.

PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here