HANDBALL: MÉCONNAISSABLES, LES BLEUES RATENT LEUR ENTRÉE DANS LE MONDIAL

    0
    0

    Une mauvaise habitude peut-elle déboucher une nouvelle fois sur un grand bonheur ? Il y a deux ans, la France avait débuté son Championnat du monde par une défaite face à la Slovénie (23-24) avant d’être sacrée quinze jours plus tard. Idem il y a un an à l’Euro où la Russie cueillait d’emblée les Bleues à domicile (23-26) mais à l’arrivée, les Françaises prenaient leur revanche en finale (24-21). Au meilleur moment. Alors cette défaite inaugurale face à la Corée du Sud lors du Championnat du monde au Japon est-elle si catastrophique pour la suite ? Difficile à dire, si ce n’est qu’elle est extrêmement décevante et inquiétante. Car les Bleues n’ignoraient rien du danger représenté par une formation asiatique toujours très dangereuse en début de compétition, lorsqu’elle est encore pleine d’énergie…

    La rencontre avait pourtant débuté idéalement pour les tenantes du titre. Face à des Coréennes en difficulté en attaque et pas assez agressives en défense, les Bleues, bien emmenées par Estelle Nze Minko, prenaient d’emblée trois longueurs d’avance (4-1, 7e). Las, cette domination ne durait pas et l’arrière Eun Hee Ryu inscrivait trois buts d’affilée pour remettre son équipe dans le sens de la marche (4-4, 10e). Débutait alors un duel quelque peu frustrant, tant les Françaises paraissaient avoir les clés pour se détacher. Sans y parvenir en raison de plusieurs pertes de balle ou de tirs mal assurés qui permettaient aux Coréennes de rester dans le coup, malgré un jeu reposant essentiellement sur deux joueuses, Ryu et Migyeong Lee (8 buts à la pause à elles deux). Si bien qu’au moment de rejoindre les vestiaires, la France ne menait que d’une courte tête (13-12) et restait donc à la merci d’une très mauvaise surprise.

    Malheureusement, celle-ci n’allait pas tarder à se matérialiser davantage. Si la France menait encore à la 37e minute (17-16), il s’agissait alors de son dernier avantage. Derrière, avec toujours ce diable de Ryu (12 buts au total !) à la baguette, la Corée infligeait un 4-0 aux tenantes du titre, désemparées (17-20). Multipliant les ballons égarés et les approximations techniques, les Bleues ne trouvaient personne pour écoper les nombreuses voies d’eau que les Asiatiques, elles, exploitaient grâce à une vivacité bien supérieure. A croire, parfois, que les Françaises jouaient au ralenti. Pourtant, à dix minutes de la fin, l’espoir renaissait avec l’égalisation d’Alexandra Lacrabère sur jet de sept mètres (22-22) et l’expulsion de Lee. Sauf que derrière, la Corée réagissait avec un 3-0 (22-25) cette fois définitif, la France s’inclinant à l’arrivée de deux buts (27-29). Réaction attendue, et obligatoire, dimanche face au Brésil.

    source:http://sport24.lefigaro.fr/handball/equipe-de-france/actualites/mondial-2019-f-france-coree-du-sud-en-direct-983862

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    [comment]

    PUB

    Laisser un commentaire, votre avis compte!

    [gs-fb-comments] [comment-form]

    Laisser un commentaire, votre avis compte!