Il poignarde son père et publie la vidéo sur les réseaux sociaux

0
123

Un homme de 43 ans a été assassiné dans le Morbihan le 5 juin par son fils, qui a ensuite posté la vidéo de la scène sur les réseaux sociaux. Un crime qui a lieu alors que la violence domestique continue d’augmenter au cours des trois dernières années.

Un adolescent de 17 ans a tué son père à coups de couteau samedi 5 juin au domicile familial de la commune de Ploëren, dans le Morbihan, avant de diffuser la vidéo de la scène sur les réseaux sociaux, a indiqué le procureur François Touron dans un communiqué. libération. .

Les faits se sont déroulés vers 23h30. La police en a été informée par l’agresseur lui-même. Là, les autorités ont trouvé le corps d’un homme de 43 ans avec de multiples blessures par arme tranchante.

Selon l’enquête, le jeune homme ivre revenait d’une soirée festive au domicile parental où son père vivait seul depuis plusieurs semaines. Après avoir récupéré deux couteaux dans la cuisine, il a porté le coup après avoir réveillé son père qui dormait dans sa chambre.

L’autopsie, réalisée le lundi 7 juin, a confirmé que de multiples blessures par arme tranchante avaient provoqué une hémorragie massive ayant entraîné sa mort.

Par ailleurs, l’intimé avait diffusé une vidéo des faits sur les réseaux sociaux à 40 destinataires. La gendarmerie a fait appel à ses services techniques pour retirer cette vidéo et une cellule d’écoute psychologique a été déployée au nom des destinataires de cette vidéo et de leurs parents.

Violence domestique impliquée

Le jeune homme a été interpellé et placé en garde à vue, expliquant son acte avec l’intention de mettre fin au « comportement agressif et violent de son père sur fond de problèmes d’alcoolisme et de souffrance que ce comportement a causé à sa famille ».

Le pôle criminel du parquet de Lorient était chargé d’ouvrir une enquête pour meurtre de l’ascendant.

Dans le contexte de la crise sanitaire, les violences conjugales (+9%) ont fortement augmenté pour la troisième année consécutive en 2020, selon le rapport annuel sur la délinquance publié par le ministère de l’Intérieur le 29 avril. Le nombre de victimes enregistrées a augmenté de 14 % en 2019 et de 10 % en 2018. Au total, 131 200 cas ont été enregistrés en 2020, contre 119 800 en 2019 et 104 700 en 2018.

.

#poignarde #son #père #publie #vidéo #sur #les #réseaux #sociaux

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!