Atos : la chute d’un colosse aux pieds d’argile

0

C’est la fin du règne : la Bourse s’effondre, la direction ne pense qu’à épargner, il n’y a pas de stratégie d’avenir et un grand nombre de salariés démissionnent.décrit Franck, 57 ans, ingénieur informatique chez Atos depuis 27 ans. Je n’ai pas encore décidé si je reste, je suis à huit ans de la retraite… On verra s’ils font un plan de départ. † Atos, géant français du numérique qui compte 111 000 salariés dans le monde, est un acteur économique stratégique pour l’État car il est le seul constructeur européen de supercalculateurs et gère de nombreux services informatiques critiques (militaires, etc.).

L’informatique quantique, la révolution à venir

Mais Atos coule. Les résultats sont en chute libre, la valorisation en bourse encore plus. Pour la sauver, la direction tente de relever la barre en annonçant la scission en deux sociétés différentes : d’une part, son cœur de métier de vente d’informatique aux entreprises (dite “infogérance”), d’autre part des services avec des rattachements à forte valeur ajoutée. tels que la cybersécurité, l’intelligence artificielle et le cloud. † En se spécialisant dans deux activités, sur deux trajectoires différentes, chaque entreprise se concentrera sur ce qu’elle fait de mieux pour ses clients, créant une capacité d’investissement importante pour chacun et créant une opportunité unique de réussite, de croissance et de développement. . », le directeur général d’Atos, Rodolphe B., a justifié

  • paiement sécurisé
  • Sans implication
  • Accès au service client
Déjà inscrit? Connexion

#Atos #chute #dun #colosse #aux #pieds #dargile

Source: nouvelobs.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here