Le chèque alimentaire sera de 100 euros et concerne neuf millions de ménages parmi les plus précaires

0

C’était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. La porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire a confirmé mercredi 29 juin la création d’un “aide alimentaire d’urgence” 100 euros par foyer et 50 euros par enfant, au profit des neuf millions de foyers français les plus pauvres.

Le montant du soutien aux plus modestes pour lutter contre l’inflation sera “déterminé cet été”, selon Bruno Le Maire

Le cabinet entend également, dans le cadre de la loi sur le pouvoir d’achat qui sera présentée en conseil des ministres le 6 juillet, “sur un chèque alimentation plus qualitatif pour accéder à des produits bio, frais et locaux”a déclaré Olivia Grégoire lors d’un déplacement à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes.

Aide versée à la rentrée

“Nous avons déjà engagé 25 milliards d’euros pour ces mesures d’aide aux Français depuis octobre et nous déploierons environ le même montant dans les mois à venir”a souligné Olivia Grégoire, qui a également dit espérer mettre en place “Un dispositif spécifique à la rentrée pour les gros porteurs qui doivent saisir leur voiture pour se rendre au travail”

« Alors que l’inflation galopait, il ne faut pas trotter sur ces sujets et on espère que l’opposition suivra »a insisté le porte-parole du gouvernement.

« Nous approchons du pic de l’inflation. La bonne nouvelle est qu’il devrait ensuite chuter, probablement d’ici la fin de l’année et le début de l’année prochaine. †

Selon “Les Echos”, les ménages percevant le Revenu de solidarité active (RSA), l’Allocation d’invalidité (AAH), l’Age minimum légal (ASPA) ou l’Aide personnelle au logement (APL) auront droit à ce chèque. Cette impulsion devrait coûter à l’État environ un milliard d’euros et devrait être versée directement sur les comptes bancaires des intéressés à la rentrée, en septembre.

Pouvoir d’achat, retraites, santé… ces chantiers urgents pour le second quinquennat de Macron

En 2020, le gouvernement avait déjà mis en place un dispositif d’aide d’urgence. Le chèque de 150 euros par foyer, plus 100 euros par enfant à charge, était versé au printemps puis à l’automne aux allocataires du RSA ou aux chômeurs en fin de droits. Les familles bénéficiaires de l’APL avaient également droit à 100 euros par enfant.

#chèque #alimentaire #sera #euros #concerne #neuf #millions #ménages #parmi #les #précaires

Source: nouvelobs.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here