Le ministre de l’Éducation nationale annonce une augmentation des salaires des enseignants

0

Un salaire de départ de 2000 euros nets pour les jeunes enseignants à partir de 2023. C’est ce que promet Pap Ndiaye dans une interview publiée dans “Le Parisien”, samedi 25 juin. « L’augmentation de la rémunération comprendra deux parties. La première est inconditionnelle et s’applique à tous les enseignants. Cela implique une augmentation du salaire de départ des jeunes au-dessus de 2 000 euros nets », a annoncé le ministre de l’Éducation. Actuellement, le salaire d’un enseignant de première année en formation est d’environ 1 500 euros, tandis qu’un enseignant salarié de première année gagne près de 1 800 euros par mois.

Outre le symbole de sa nomination, que fera Pap Ndiaye à l’Education nationale ?

La seconde augmentation de salaire évoquée par Pap Ndiaye est : “conditionné pour de nouvelles tâches”“Il s’agit de mieux rémunérer les enseignants et d’ajouter une prime pour ceux qui veulent aller plus loin”, a-t-il précisé. Une hausse largement attendue : les salaires des enseignants français sont actuellement bien inférieurs à ceux des autres pays de l’OCDE.

L’école française “s’en sort très mal avec les enfants défavorisés”

Dans cet entretien, le ministre de l’Education nationale promet “une continuité” avec la politique de son prédécesseur, Jean-Michel Blanquer. « On retouche, on améliore, mais on ne change rien de fondamental à Parcoursup, la réforme du lycée… Et il y aura des inflexions nouvelles et fortes », dit-il en mettant l’accent sur la discrimination dans le système scolaire. Ainsi Pap Ndiaye a estimé que l’école française aujourd’hui « s’en sort très mal avec les enfants défavorisés ».

Macron veut généraliser les “écoles laboratoires” testées à Marseille

Le ministre de l’Éducation nationale a été le premier à reprendre les annonces de son prédécesseur concernant le retour des mathématiques dans le tronc commun. Selon ses dossiers, le sujet restera facultatif, sur un créneau horaire de 1h30 par semaine et reviendra en 2023.

“La situation est grave”

Au final, Pap Ndiaye est revenu aux élections législatives, où la coalition présidentielle n’a obtenu qu’une majorité relative. Emmanuel Macron a également assuré qu’il “faire des compromis” avec ses adversaires et les a exhortés à ” clarifier “ leur positionnement.

« Vous serez ce que vous ferez de vos responsabilités » : lettre ouverte de Najat Vallaud-Belkacem à Pap Ndiaye

Le ministre de l’Éducation, vivement critiqué par l’extrême droite lors de sa prise de fonction, a confirmé au “Paris” qu’il n’y a pas “pas de compromis” à voir avec le Rassemblement National. « Le RN a une longue histoire profondément ancrée dans l’antirépublicanisme. Ce n’est pas parce que le Front national parle de la République qu’il est républicain. il a continué. L’arrivée de 89 députés RN à l’Assemblée nationale marque, selon Pap Ndiaye « son emplacement durable » évaluer que “la situation est grave”

#ministre #lÉducation #nationale #annonce #une #augmentation #des #salaires #des #enseignants

Source: nouvelobs.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here