Les gaz des déchets végétaux, une bonne idée ?

0

A l’heure où la pénurie de gaz menace les terres, l’idée semble claire : mettre les déchets agricoles et d’élevage dans des méthaniseurs, les laisser fermenter et produire du méthane (CH4), capable de chauffer les maisons ou d’allumer des turbines pour produire de l’électricité.

La France est loin d’être à cet égard : le biogaz représente aujourd’hui moins de 1 % de notre consommation de gaz et la zone compte huit fois moins de méthaniseurs que l’Allemagne. Mais l’Agence de la transition écologique (Ademe) estime que ce gaz « vert » pourrait représenter entre 6 % et 13 % de la consommation d’ici 2030, selon les scénarios – dans ce dernier cas, ils remplaceraient largement nos importations de gaz russe en 2021. .

Vive l’autonomie énergétique ? Sans aucun doute. Mais si aucune limite n’est fixée, des champs entiers pourraient être consacrés à des cultures destinées à la méthanisation, au risque d’un conflit d’usage avec des cultures vivrières… alors que là encore l’invasion de l’Ukraine a démontré l’importance de la souveraineté alimentaire. En France, une centrale de méthanisation ne peut actuellement utiliser que 15 % des cultures spécifiques. Mais le principe de ne produire de la nourriture que pour fournir ces facilités pose question.

Les opposants avancent également que la méthanisation réduira la fertilité des sols et que, fortement subventionnée (l’effort public pour racheter du gaz et produire de l’électricité coûterait à l’État français 16,2 milliards de dollars de 2022 à

  • paiement sécurisé
  • Sans implication
  • Accès au service client
Déjà inscrit? Connexion

#Les #gaz #des #déchets #végétaux #une #bonne #idée

Source: nouvelobs.com

A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here