Procès de Jean-Marc Reiser pour le meurtre de Sophie Le Tan : l’ombre d’une autre victime

0

L’été juste avant la disparition de Françoise, sa sœur Isabelle se marie. De nombreuses photos sont conservées dans des albums reliés. Et quelques images filmées. Pas très long, pas de très bonne qualité, mais sur lequel on voit Françoise danser et s’amuser. Fanny dit qu’elle y a découvert son sourire. Lorsque sa tante disparaît brutalement début septembre 1987, bouleversant l’équilibre de cette famille unie du Bas-Rhin, elle n’a que 8 mois. Comment vous souvenez-vous de cette tante de 23 ans si ce n’est du portrait que ses proches ont fait d’elle ? Celle d’une jeune femme passionnée de littérature, toujours le nez dans ses livres, aussi avide d’apprendre que joviale, qui aimait tant les fêtes et la vie.

Lorsque sa tante prend ce poste de représentante commerciale chez Electrolux à l’époque, c’est avec l’idée de se payer des études en diététique, un sujet qui la passionne, entre autres. Mais là. Le 8 septembre 1987, Françoise Hohmann, 23 ans, ne revient pas. Et trente-cinq ans plus tard, on ne sait toujours pas où elle se trouve. Son corps n’a jamais été retrouvé. Ces dernières années, cependant, ses proches ont retrouvé l’espoir de connaître enfin la vérité. En février 2020, sur l’insistance d’un avocat qui soulignait : “ressemblances troublantes” Entre sa disparition et celle de la jeune Sophie Le Tan en 2018 à Strasbourg, l’enquête a été rouverte. Depuis que le procès de Jean-Marc Reiser pour le meurtre de Sop débute ce lundi 27 juin aux Assises du Bas-Rhin

  • paiement sécurisé
  • Sans implication
  • Accès au service client
Déjà inscrit? Connexion

#Procès #JeanMarc #Reiser #pour #meurtre #Sophie #Tan #lombre #dune #autre #victime

Source: nouvelobs.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here