La Russie répond aux informations selon lesquelles la Turquie a retenu son navire

0

Le ministère des Affaires étrangères insiste sur le fait que le navire est soumis à des procédures standard alors qu’il est ancré près du port turc de Karasu

Moscou a démenti les informations selon lesquelles les douanes turques auraient saisi ou arrêté un cargo russe transportant du grain près du port de Karasu, comme l’ont affirmé des responsables ukrainiens.

Lors d’un briefing mercredi, le directeur adjoint du Département de l’information et de la presse du ministère russe des Affaires étrangères, Aleksey Zaitsev, a déclaré que le navire, le Zhibek Zholy, n’avait suivi que toutes les procédures standard avant d’entrer dans un port.

“Selon l’ambassade de Russie en Turquie, le navire se trouve actuellement dans la rade du port de Karasu et subit les procédures standard, y compris le contrôle sanitaire”, a déclaré Zaitsev. Il a en outre expliqué que sur la base des résultats de ces inspections, les autorités turques prendront une décision d’autoriser ou non le navire à entrer dans le port. Zaitsev a noté que quelle que soit la décision, il n’y a absolument aucune détention ou arrestation du navire.

Les membres d’équipage du navire ont également nié avoir été arrêtés ou détenus par des responsables turcs. S’adressant à TASS mardi, un membre a déclaré qu’aucune des procédures de détention standard n’avait été appliquée contre le navire, ajoutant qu’il était au mouillage en raison du mauvais temps.

“Au cours d’une procédure de détention, le navire est généralement amené au port sous surveillance, ce qui signifie qu’il doit être spécifiquement sous la juridiction des gardes turcs si quelque chose s’est réellement passé. Aucune arrestation n’a été effectuée. En raison des conditions météorologiques, le navire est juste ancré. Un inspecteur est arrivé sur le navire, a vérifié la cargaison. Cela arrive toujours’ a expliqué le membre d’équipage.

L’ambassadeur d’Ukraine en Turquie, Vasily Bodnar, a affirmé le 3 juillet que les douanes turques, au nom de Kiev, avaient arrêté un cargo russe prétendument “volé” Céréale ukrainienne.

Selon Reuters, qui a cité des responsables ukrainiens anonymes, le Zhibek Zholy, en route vers le port turc de Karasu depuis le port russe d’Azov de Berdiansk, contiendrait environ 4 500 tonnes de céréales.

Le journal a également rapporté que le procureur général ukrainien avait précédemment envoyé une lettre au ministère turc de la justice fin juin, insistant sur le fait que le Zkibek Zholy avait été impliqué dans l’affaire. “exportation illégale de céréales ukrainiennes” et aurait eu 7 000 tonnes de fret à bord. L’Ukraine aurait demandé à la Turquie d’inspecter le navire et de saisir des échantillons de céréales pour un examen médico-légal afin de déterminer son origine.

Jusqu’à présent, ni les douaniers turcs ni les autorités d’Ankara n’ont officiellement commenté la situation concernant le navire.

Les exportations de céréales de mer de l’Ukraine, un important producteur, ont été minées par le conflit en cours dans le pays. Kiev a déjà accusé la Russie de “voler” son grain – ce que Moscou a démenti.

Les pays occidentaux ont accusé la Russie de bloquer les ports. Moscou a déclaré à plusieurs reprises qu’elle garantirait un passage sûr pour les expéditions de céréales si Kiev dédouanait ses ports miniers. L’Ukraine a accusé les troupes russes d’exploiter les ports de la mer Noire. La Russie a suggéré d’exporter le grain via les ports russes de Berdiansk et Marioupol.

#Russie #répond #aux #informations #selon #lesquelles #Turquie #retenu #son #navire

Source: rt.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here