« J’ai plusieurs kalachnikovs » : une nouvelle lettre de menace vise les juifs de l’Hérault

0
6

Après que la synagogue de Béziers a reçu une lettre de menace, la communauté juive de La Grande-Motte est devenue la cible d’une lettre similaire.

Une deuxième synagogue dans l’Hérault est devenue la cible d’une attaque en quelques jours.

Selon Midi Libre, un auteur anonyme tient des propos antisémites, nazis et pro-palestiniens contre la synagogue Beth Yaacov.

« J’attends que ta foutue synagogue soit pleine, alors je vais faire le ménage (…). Je suis très armé, j’ai plusieurs Kalachnikovs et beaucoup de munitions, même la police du GIGN ou du RAID ne me battra pas. Je suis très entraîné ».

Une plainte a été déposée et une enquête a été ouverte.

« Plus de carnage qu’au Bataclan »

Le 9 juin, la communauté de Béziers, également dans l’Hérault, a reçu une lettre manuscrite dans laquelle l’auteur s’en prenait aux Juifs et les qualifiait de « race de merde », « de parasites et de cancer ». de l’humanité ». Il a affirmé être « hautement armé » et avoir acheté « deux Kalachnikovs ».

Il a également indiqué qu’il envisageait de « vider » Robert Ménard, le maire de la ville, sur son épouse et ses conseillers après avoir « infligé plus de carnages qu’au Bataclan » dans la synagogue alors qu’elle était dite « pleine de vermine ».

L’association et le maire ont déposé plainte.

Les deux lettres envoyées semblent être similaires dans l’écriture et dans les mots.

L’antisémitisme sévit, estiment 74% des Français

Une enquête Ipsos, réalisée pour le Crif et publiée en février, a révélé que 74% des Français pensent que l’antisémitisme est répandu en France.

Le Sénat a noté une tendance à la hausse en 2020. Selon les chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur le 26 janvier, le nombre d’incidents antisémites a augmenté de 27 % en 2019.

42% des Juifs disent ne jamais se sentir menacés dans la vie de tous les jours en raison de leurs croyances religieuses, tandis que 34% disent se sentir souvent ou occasionnellement menacés, selon un sondage réalisé en janvier 2020 par l’Ifop pour Fondapol et l’American Jewish Committee.

La même enquête a révélé que 84 % des Juifs âgés de 18 à 24 ans déclarent avoir subi au moins un acte antisémite.

88 % des Français estiment ainsi que la lutte contre l’antisémitisme en France doit être une priorité ou une importance pour le gouvernement, selon l’enquête Ipsos pour le Crif.

.

#Jai #plusieurs #kalachnikovs #une #nouvelle #lettre #menace #vise #les #juifs #lHérault

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!