Le commerce international de civelles démantelé grâce aux autorités girondines

0
9

En ce début d’année, le commerce international des civelles, jeunes anguilles vivant dans les rivières, a été stoppé par la douane de Bordeaux et une brigade de lutte contre les atteintes à l’environnement. Au cours des quatre années de recherche, 46 tonnes ont été exportées.

En fin de compte, ils ne pouvaient pas s’échapper comme une anguille. Le commerce des nématodes, jeunes anguilles qui vivent dans les rivières, a été démantelé ces derniers mois. Les dirigeants espagnols d’une société de transport ont été inculpés en début d’année, ils sont soupçonnés d’avoir organisé ce trafic massif. En septembre 2019, neuf grossistes français avaient déjà été inculpés dans le cadre de cette enquête menée conjointement par la Direction des enquêtes judiciaires des finances (SEJF) de Bordeaux et l’Office central de lutte contre l’atteinte à l’environnement et de santé publique (OCLAESP). Maritime). Ce trafic international, les nématodes acheminés via le grossiste français vers l’Espagne y recueillir. Ils ont été transmis à Asie où ils peuvent être vendus entre 3000 et 4000 euros le kilo contre cent euros en Europe. Au total, 46 kilos de civelles ont été exportés illégalement et 18,5 millions d’euros ont été blanchis à la suite de ce commerce.

Plateformes logistiques en Roumanie, Bulgarie et Pologne

L’enquête a débuté en janvier 2017, lorsque le Les douaniers d’Arcachon et de Roissy avaient saisi près d’une tonne de civelles, notamment sur l’autoroute A63, vers la Chine et la Thaïlande. Ils étaient masqués par de faux documents qui impliquaient l’envoi de crevettes, de congres ou encore de carpes. Au fur et à mesure de l’enquête, les douaniers de la SEJF Bordeaux et de l’OCLAESP, appuyés par la Brigade Nautique des Saintes, ont découvert un trafic international : des plateformes logistiques installées à Roumanie, Au Bulgarie Manger Pologne, sociétés écrans dans les paradis fiscaux d’Irlande et toi Panama, complicité de Chine, Au Thaïlande et en Bulgarie, voire des rétro-commissions via des contrats sur les transactions entre Afrique et l’Asie. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire félicite lundi les agents de la SEJF »pour ce démantèlement qui démontre une nouvelle fois leur engagement pour la défense des espèces vivantes« .

#commerce #international #civelles #démantelé #grâce #aux #autorités #girondines

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!