Le Conseil d’État considère comme illégale la technique de la « chute » lors des manifestations

0
5

Le « piège », cette technique policière consistant à encercler un groupe de manifestants et à les empêcher de sortir, a été interdit par le Conseil d’État le 10 juin. Elle avait notamment suscité la polémique lors de certaines manifestations des gilets jaunes.

Le 10 juin, le Conseil d’État a annulé un certain nombre de dispositions clés du plan national des forces de l’ordre, dont le recours à la technique du « piège ».

Cette technique controversée, qui consiste à encercler un groupe de manifestants et à ne pas être abandonné, est régulièrement utilisée par les forces de l’ordre lors des manifestations.

En mai 2019, en pleine manifestation contre les gilets jaunes, cette pratique était courante. En juillet dernier, Jacques Toubon, alors défenseur des droits, déconseillait son utilisation. Ces réclamations étaient fondées sur 198 réclamations. Selon lui, l’opération pourrait « prendre plusieurs heures » et entraîner « la privation de liberté de personnes sans cadre légal ».

Le Conseil d’État a également révoqué l’accréditation obligatoire des journalistes « pour accéder à l’information en temps réel » et les conditions de port des équipements de protection.

Les détails suivent

#Conseil #dÉtat #considère #comme #illégale #technique #chute #lors #des #manifestations

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!