Le poing de Macron : « Ne laissons pas cet acte stupide et violent en dire plus qu’il ne devrait »

0
4

Emmanuel Macron a de nouveau minimisé un « acte imbécile », alors qu’il estime que cette forme de violence et de « haine sur les réseaux sociaux » ne doit pas être « minimisée ».

Emmanuel Macron a encore minimisé jeudi l’épisode du coup qu’il a reçu dans la Drôme, estimant que le pays n’est pas dans une situation tendue comme lors de la crise des gilets jaunes et préfère insister sur l’atmosphère d' »optimisme » qu’il ressent en France .

« Ce que je ressens dans le pays, c’est de l’optimisme, c’est une envie de retrouver la vie, c’est du dynamisme » et « beaucoup de gens veulent travailler à temps plein » alors que la crise sanitaire s’aggrave. se calme, dit le chef de l’Etat dans une interview à BFMTV après un déjeuner avec l’équipe de France de football à Clairefontaine (Yvelines).

A ce propos, il précise qu’il n’a pas le sentiment que « l’entreprise est dans l’état » où elle se trouvait pendant « les moments de très forte tension » qu’il a dû connaître depuis le début du quinquennat comme « la crise des gilets jaunes ».

« Ne laissons pas cet acte stupide et violent (la gifle) en dire plus qu’il ne devrait en dire », a-t-il déclaré. « Il faut mettre les choses en perspective et ne rien minimiser », mais « ce n’est pas grave de prendre un coup quand on va dans une foule », ajoute-t-il.

« Ce n’est pas de la vraie violence »

Il s’est refusé à tout commentaire sur la comparution immédiate jeudi de l’auteur, Damien T. devant le tribunal correctionnel de Valence, où le parquet a requis 18 mois de prison ferme contre l’auteur du coup.

Pour Emmanuel Macron, « la vraie violence, ce n’est pas ça », mais plutôt celle des « femmes qui meurent à cause de leur partenaire et de leur mari » car « il y a encore trop de féminicides que l’on combat avec violence », ou par les maires qui  » être attaqué ».

Interrogé sur son éventuelle candidature à un second mandat en 2022, Emmanuel Macron estime qu’il est « intempestif » de répondre à cette question et affirme qu’il le ferait « au bon moment ». Avant de faire un parallèle avec le football : « C’est comme une compétition. Si vous pensez à la demi-finale ou à la finale avant d’avoir joué le premier match de groupe, vous manquez généralement celui-ci. » « Les Français m’ont confié une mission depuis cinq ans et je tiendrai jusqu’au dernier trimestre, engagé comme je l’ai été depuis le premier jour, c’est-à-dire tout au plus ».

« À un moment donné, la question de mon avenir personnel se posera et je donnerai une réponse honnête », a-t-il promis.

.

#poing #Macron #laissons #pas #cet #acte #stupide #violent #dire #quil #devrait

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!