Les marchands de Chaillots à Sens ont réalisé en moyenne 5 000 euros de chiffre d’affaires par jour

0
7

5 000 euros par jour, c’est le chiffre d’affaires que réalisent les dealers de cannabis dans le quartier des Chaillots à Sens dans l’Yonne. Après quatre jours de garde à vue, onze Senonais, âgés de 19 à 25 ans, soupçonnés d’être les organisateurs de cette traite des êtres humains ont été déférés au parquet.

elles sont du 19 au 25, certains vivent à proximité de l’endroit où ils vendaient du cannabis. Onze de ces Senonais ont été déférés au parquet de Sens (Yonne) cette semaine. Trois ont déjà été reconnus coupables de peines allant de 10 à 12 mois de prison. Huit autres ont été placés en détention provisoire et seront jugé le 29 juillet à Sens, pour ce commerce de cannabis à grande échelle.

Acheteurs de cannabis d’Île-de-France

5 000 euros, c’est le chiffre d’affaires par jour que ce point d’affaire a réalisé. Autrement dit au moins une centaine de clients quotidiens. Des clients de toute l’Yonne et d’ailleurs, précise Arnaud Laraize, procureur de Sens : « nous avons même eu des gens venant de la région parisienne attirés par les prix pratiqués. Les prix mais aussi la qualité. Le cannabis, parfois très concentré en THC, importé d’Espagne malgré les diverses limitations. Un métier qui a même fleuri sur la crise sanitaire selon le représentant du parquet : « C’est un phénomène qui s’est surtout développé fin 2019. Et en 2020, au vu des différentes incarcérations, des incarcérations et de la consommation de stupéfiants qui a fortement augmenté. »

« On a constaté que les dealers pouvaient s’adapter à l’incarcération et faire des livraisons » – Arnaud Laraize, procureur de Sens

Fait un lien avec la violence urbaine de samedi dernier

Et pour faire face aux restrictions de circulation, les concessionnaires avaient le livraison à domicile. Ce trafic a été démantelé deux jours plus tard violence urbaine particulièrement grave. Le procureur n’hésite pas à faire un rapprochement entre les deux.

« Il y a forcément des liens entre violence urbaine et trafic de drogue » – Arnaud Laraize, procureur de Sens

Jusqu’à présent, aucune arrestation n’a été directement liée aux violences urbaines de samedi dernier.

#Les #marchands #Chaillots #Sens #ont #réalisé #moyenne #euros #chiffre #daffaires #par #jour

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!