Loi Sécurité globale : 5000 manifestants à Paris, plus de 140 interpellations

0
14

Des réunions ont également eu lieu à Lille, Lyon et Strasbourg. Au total, plus de 25 000 personnes ont défilé.
Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées à Paris en début d’après-midi samedi sous stricte surveillance policière pour dénoncer la loi controversée sur la sécurité mondiale et la loi sur le séparatisme. Le Home Office a dénombré 5 000 manifestants et 26 417 à travers le pays.

Suite aux violents incidents qui ont interrompu les manifestations dans la capitale ces deux dernières semaines, le collectif syndical et associatif a appelé à une nouvelle mobilisation dans les régions à l’initiative de la contestation ce samedi. Des réunions ont eu lieu notamment à Lille (Nord), Lyon (Rhône) et Strasbourg (Bas-Rhin).

[Instantanés] Des manifestants défilent dans plusieurs villes de France pour dénoncer la très controversée loi sur la sécurité mondiale et la loi sur le séparatisme (exemples ici à Lyon, Paris et Lille). #AFP pic.twitter.com/rVkVHHofY5

– Agence France-Presse (@afpfr) 12 décembre 2020
Le collectif avait renoncé à faire de même à Paris car «les conditions de sécurité des manifestants» n’étaient «pas garanties». Cependant, une partie du mouvement a décidé de passer outre et a appelé à un défilé de la place du Châtelet. Cette manifestation a été dûment enregistrée au siège de la police, ce qui ne l’interdit pas.

Grande police
Les manifestants se sont rassemblés derrière une immense banderole qui disait « Arrêtez les lois qui tuent la liberté, arrêtez l’islamophobie » et ont marché vers la place de la République vers 15 heures, sous les yeux d’un très grand nombre de CRS et de gendarmes mobiles.

Avant le départ du cortège parisien, le ministère de l’Intérieur a fait état de 44 arrestations. Peu avant 16 heures, c’est Gérald Darmanin lui-même qui a souligné que ce record était passé à 81 arrestations. Vers 18 heures, 119 arrestations ont eu lieu immédiatement à l’arrivée sur la place de la République, puis 140 vers 19 heures et plus de quarante personnes en garde à vue.

Au moment de la dispersion, certains manifestants ont également remercié la police dans une station de métro après avoir enlevé leur casque. Cette scène a été capturée par une caméra BFMTV alors que les «rendez-vous de samedi prochain» étaient également renvoyés.

Les deux derniers samedis, des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Paris et dans de nombreuses villes de la région pour réclamer leur éloignement. Ces rassemblements ont été le théâtre de violents affrontements entre la police et les manifestants, notamment dans la capitale, que les autorités qualifient d ‘«ultra» ou de «voyous».

ref: leparisien

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire, votre avis compte!