Marion Bartoli dévoile le moment où elle a décidé de quitter son ex toxique

    0
    15

    Pendant de longues années, Marion Bartoli a vécu sous l’emprise d’un pervers narcissique. Enfermée dans cette relation toxique, elle a raconté dans le podcast de Brut comment elle a su qu’il était temps de partir. « Les pervers narcissiques n’ont aucune confiance en eux. Pour arriver à exister par rapport à vous, ils vous attirent vraiment très très bas pour, eux, avoir l’impression d’exister », confie-t-elle.

    La championne de tennis explique s’être retrouvée isolée de se famille et de ses proches en plus d’être constamment rabaissée. Puis un jour, il lui a fait sa demande en mariage. C’est là que Marion Bartoli a décidé de le quitter. « Ça a été un déclic pour moi, parce que je me suis dit : ‘C’est hors de question que ce mec soit le père de mes enfants, c’est juste totalement impossible.’ Donc effectivement, je l’ai mis à la porte », raconte la championne de 35 ans.

    Sans cette demande, Marion Bartoli n’aurait pas eu le courage de quitter son ancien compagnon. « J’ai l’honnêteté de dire que s’il n’avait pas fait ça, je ne serais pas partie ce jour-là », admet-elle.

    Aujourd’hui, Marion Bartoli a retrouvé l’amour dans les bras du footballeur Yahya Boumediene, 29 ans. Fiancés depuis novembre 2019, les amoureux ont appris sur les réseaux sociaux que leur mariage avait bien eu lieu, sans dévoiler la date de la cérémonie ni les photos de leur union. « J’ai eu la chance de rencontrer quelqu’un qui est tellement totalement l’opposé de cette personne avec qui j’ai vécu que, maintenant, je sais ce que représente vraiment la sensation d’être amoureuse de quelqu’un et d’aimer quelqu’un », confiait-elle à son sujet en avril 2019 à Purepeople.

    Source: https://www.purepeople.com/article/marion-bartoli-devoile-le-moment-ou-elle-a-decide-de-quitter-son-ex-toxique_a388259/1

    Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

    Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

    Laisser un commentaire, votre avis compte!

    [gs-fb-comments]

    Laisser un commentaire, votre avis compte!