Papacito, inculpé de provocation au meurtre : « J’ai hâte d’être entendu par le procureur » – interview exclusive

0
12

Le vidéaste et polémiste Papacito, accusé par Jean-Luc Mélenchon d’avoir lancé un « appel au meurtre » contre lui dans une vidéo humoristique, devra répondre devant le tribunal de l’accusation. Au micro de Spoutnik, il a déclaré qu’il n’avait pas peur de la censure et des contre-attaques. Interview exclusive. Et explosif.

Que risque Papacito pour la vidéo publiée sur sa chaîne YouTube le dimanche 6 juin ? Étant éloigné de la tribune, nous avons vu le vidéaste tirer avec des armes à feu sur un mannequin censé représenter l’électeur d’extrême gauche avant de le poignarder. La cible? « Voir si le matériel de l’homme qui vote pour Mélenchon lui permettra de résister à une éventuelle attaque terroriste sur le territoireIl expliqua.

Mercredi 9 juin, le parquet de Paris a ouvert une enquête contre Papacito, de son vrai nom Ugo Gil Jimenez, pour « provocation publique sans conséquence pour la commission d’infractions contre la vie ou l’intégrité des personnes». Bref : des meurtres. Au micro de Spoutnik, se dit le polémiste »très sereinQuant au verdict de l’accusation. Il attaque durement Jean-Luc Mélenchon et dénonce un « frénésie médiatique sans queue ni tête » dans ce cas. Entretien.

Spoutnik : Ce mercredi 9 juin, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « provocation » du meurtre de Jean-Luc Mélenchon. Vous n’êtes pas allé trop loin ?

© AFP 2021 LUDOVIC MARIN

« Dégoût » : Pour Élisabeth Lévy, Mélenchon a perdu « toute sa respectabilité » avec sa sortie « conspiratrice » sur Merah

papacito : « Si l’on se fie à l’extrait présenté par Jean-Luc Mélenchon, dans la grande tradition de la manipulation politique trotskiste, on peut penser que la vidéo présente un appel au meurtre. Mais quand on le regarde dans son intégralité, ce que très peu de journalistes ont fait, il ne fait aucun doute qu’il ne s’agit pas d’un appel au meurtre, mais d’un simple pastiche. Ce qui se moque – certainement de la manière la plus provocatrice – que l’électeur de gauche sera impuissant face à la société qu’il défend. C’est tout ce que montre cette vidéo. Le problème, c’est que de nombreux médias ont pris les extraits de Mélenchon pour ce qu’ils sont, c’est-à-dire une compilation orientée, afin de reprendre à l’unisson l’interprétation qu’il en a fait lui-même !

Cependant, il y aura une deuxième fois, puisque Mélenchon a ouvert une course médiatique qui s’est retournée contre lui. Personnellement, j’ai hâte d’être entendu par le parquet pour être sûr d’être acquitté de toute accusation. Je vais ensuite organiser mon propre pétarade avec une vidéo qui sera très populaire. Ce sera le comble du ridicule car nous découvrirons que tout l’appareil médiatique a suivi une accusation et une manipulation exagérées. Je suis très calme, car je sais très bien qu’avec le temps je pourrai prouver qu’il ne s’agit absolument pas d’un appel au meurtre. Et donc ridiculiser encore plus Jean-Luc Mélenchon !

Spoutnik : Vous n’avez donc aucun doute sur votre acquittement par le parquet ?

papacito : « La justice n’est pas une science exacte, je peux être très bien jugé. Le problème, c’est qu’il y a de la jurisprudence. La gauche s’est encore habituée à faire des choses similaires : Taha Bouhafs [journaliste militant proche de Jean-Luc Mélenchon et de La France insoumise, ndlr] se promenait avec une tête de Marine Le Pen au bout d’un brochet, Raquel Garrido [ancienne porte-parole de LFI, ndlr] a expliqué que Macron pourrait être décapité.

« C’est mon travail de faire ressortir les polémiques »

Ces gens ne se sont jamais inquiétés. Si je suis acquitté de cette accusation, c’est une victoire pour moi. Si je suis condamné, nous reproduirons une séquence médiatique qui me donnera encore plus de visibilité et aidera mes vidéos à obtenir encore plus de vues. Au moins pour moi ce serait un avantage. Je vous rappelle que depuis le début de cette « affaire » j’ai gagné beaucoup d’abonnés, de visibilité et de sympathie sur YouTube. « 

Spoutnik : Quelle était votre intention en publiant cette fameuse vidéo (désormais supprimée par YouTube) le dimanche 6 juin, qualifiée d’« appel au meurtre » par Jean-Luc Mélenchon ?

papacito : « La mère de toutes les intentions, c’est-à-dire l’humour ! Pour être précis, le maximum qu’on puisse faire dans un humour dérangeant et provocateur. Mon travail est de soulever la controverse, la satire. Cela se fait fatalement par un humour extrême, mais cela a moins de mérite de pointer les tabous qui dérangent vraiment. »

Spoutnik : Jusqu’où pensez-vous que le second degré, l’humour et la provocation peuvent aller ? En 2013, Charlie Hebdo provoqua avec un dessin dans One barré de la mention « Le Coran c’est de la merde, ça n’arrête pas les balles ». Les deux polémiques sont-elles identiques ?

papacito : « Je ne sais pas s’il y a une analogie dans le fait que ma vidéo est plutôt un pastiche qui visait à démontrer la faiblesse d’un électeur de gauche en cas d’attentat terroriste. En première page de Charlie Hebdo, le titre était toujours offensant pour les musulmans. Mon titre était : « Le gauchisme est-il à l’épreuve des balles ?”. Cela apparaît comme une question vérifiable dans ma vidéo! De la même manière que je voudrais Charlie Hebdo continue d’exister, je crois que ce que je fais a le droit d’exister. La gauche ne doit pas avoir le monopole de la provocation, de ce que l’on peut dire ou pas sans punir !

« Une frénésie médiatique sans queue ni tête »

Par exemple, je me souviens que le journal Libérer, qui enseigne aujourd’hui sur cette affaire, faisait la promotion de la pédophilie dans les années 1970. Elle s’intitulait : «Apprenons à nos enfants à aimer”Avec un dessin d’une petite fille faisant une pipe à un adulte. Il serait temps que quelqu’un nous explique ce qui fait l’humour, la pudeur ou l’indécence ! Libérer jamais inquiet à ce sujet. De plus, nous avons appris le prétendu «violence d’extrême droite”. Nous recherchons toujours les morts causées par l’idéologie patriotique. Il suffit d’ouvrir les papiers pour voir qui tue en France. Cette séquence médiatique est à la mesure de ce qui se passe dans ce pays : folie, illogisme, une sorte de nihilisme insensé et une frénésie médiatique sans queue ni tête. »

Spoutnik : Avez-vous le sentiment d’avoir servi de « contre-feu » à Jean-Luc Mélenchon après la polémique qu’il a déclenchée à France Inter dimanche 6 juin sur un éventuel « incident grave » ou un « meurtre » qui tomberait « la dernière semaine du la campagne présidentielle »?

Blogueur et vidéaste Papacito

© Photo / Bague

Papacito : « Nous arrivons au terme de la destruction de la structure historique française »

papacito : « Si Jean-Luc Mélenchon avait eu la même intelligence et le même degré de perversité que, disons, Trotsky, il aurait pu l’utiliser efficacement. Malheureusement pour lui, il n’a pas l’intelligence de son maître pour penser. C’était si grossier que cela s’est retourné contre lui à la fin. Je vous rappelle que le jour où il a donné sa conférence de presse, il est devenu l’homme politique le moins apprécié des Français ! [rires]

Donc je pense que c’est un échec complet, outre qu’il y a eu un effet Streisand : en voulant faire ses déclarations de la veille avec cette vidéo, il m’a fait connaître non seulement aux yeux du grand public, mais à travers plus, on a mis son cas sur la table. Il est plus exsangue que jamais : il suffit de regarder le bar J’aime ça et de Ne pas aimer sous sa vidéo [32.000 dislike, 13.000 like, ndlr]. Le peuple a décidé ! C’est une personne isolée qui fait beaucoup de mal à la gauche. J’espère qu’il se présentera à la présidence [sa candidature est déjà actée, ndlr],,parce qu’il laissera son match marquer terriblement.

Spoutnik : Votre vidéo a été supprimée par YouTube. En janvier dernier, votre compte Twitter a également été supprimé. Dans votre entretien avec VA+ juste avant l’ouverture d’une enquête, vous disiez « vous avez gagné la bataille d’internet ». Est-ce vraiment le cas ?

papacito : « Si la censure est forte, c’est parce que le système est exsangue. Ça pousse partout et il faut combler les vides ! Je n’exclus pas une disparition à moyen ou long terme de mes comptes, cela fait partie de l’ordre des choses. J’ai été expulsé de Twitter, je n’y suis pas retourné et j’ai été accepté. Je fais mon travail au maximum de ce que je peux faire, le jour où je suis complètement réduit au silence c’est aux autres de prendre le relais.

La question n’est pas vraiment la mienne. La bataille sera reprise par d’autres personnes de toute façon. Peu importe si je me tais petit à petit. La cartouche Papacito aura fait son travail, d’autres combattants viendront continuer le combat ! Je fais aussi partie d’une série historique qui a commencé il y a très longtemps. En tant que catholique, je sais que j’ai un but, une trajectoire. Je dois aller au bout de cette trajectoire avec tout ce qu’elle peut m’apporter de bénéfices, de malchance et de revers. C’est le sens de la vie chrétienne. Mais je ne suis pas inquiet, loin de là. »

.

#Papacito #inculpé #provocation #meurtre #Jai #hâte #dêtre #entendu #par #procureur #interview #exclusive

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!