Pau : des avocats portent plainte contre Marine Le Pen et des candidats du RN pour tracts « haineux »

0
8

Selon ces avocats, réunis au sein de l’Association Avocats pour la Défense des Etrangers, les tracts de campagne du Rassemblement national pour les élections départementales du canton de Pau 3, qui ciblent les mineurs étrangers isolés, sont faux et incitent à la violence et à la haine.

L’Association des avocats pour la défense des étrangers, qui regroupe une quinzaine de professionnels du barreau de Pau (Pyrénées-Atlantiques), porte plainte contre Marine Le Pen, son parti Rassemblement national et les deux candidats du RN aux élections départementales du canton de Pau 3, Monique Becker et Jean-Luc Brasse. Une plainte pour incitation à la haine, à la violence ou à la haine raciale et à la diffamation. Il se concentre sur des commentaires sur des tracts de campagne des deux candidats palois, distribués dans les boîtes aux lettres des habitants du canton, dont celle d’un des avocats de l’association.

Cette déshumanisation de l’adversaire ou de celui considéré comme responsable de tout mal ou à éliminer est une pratique que l’on retrouve dans les États totalitaires.
Isabelle Casau, avocate au barreau de Pau.

Ces tracts avec les « candidats de Marine Le Pen » aux élections départementales lisaient sur un quart de page : « Soutien aux migrants. Le saviez-vous ? Un seul mineur étranger coûte 40.000 euros par an dans le département. 60% sont en fait des majeurs. Ils sont responsables de l’explosion de l’insécurité. Seuls nos élus mettront un terme à ce scandale. » Des propos révoltants pour les maîtres Selvinah Pather, Isabelle Casau et Mikele Dumaz Zamora, spécialistes du droit de l’immigration.

« Ce tract déshumanise totalement les enfants qui arrivent sur le territoire. Il les désigne comme des boucs émissaires. Tout est incriminant et c’est une invocation à la haine. Cette déshumanisation de l’adversaire ou de ceux qui sont tenus pour responsables de tout mal ou qui doivent être éliminés , c’est une pratique que l’on retrouve dans les États totalitaires. C’est une pratique mise en œuvre par les nazis ! », se lamente Maître Isabelle Casau. Selon elle, l’Assemblée nationale en pleine « normalisation », montre lui « vrai visage »: « Ils s’attaquent aux plus faibles. Ce sont des enfants sans leurs parents. Nous n’avons pas le droit de les traiter comme ça. »

« Faux » chiffres

Outre dégoûtants, les commentaires contenus dans ce tract sont, selon les avocats, « juste mentir ». « Tous les chiffres sont faux ! » ils assurent. Celui des frais d’adoption d’un mineur non accompagné [mineur non-accompagné] par exemple annuellement pour le département. « Au vu du rapport de la Cour régionale des comptes de septembre 2020, cela coûterait environ 7 300 euros. C’est moins que le coût de la prise en charge des enfants « non accompagnés ». De plus, les chiffres du ministère de la Justice montrent que les mineurs non accompagnés représentent moins de 10 % de l’ensemble des mineurs dans l’accueil des services de protection de l’enfance., rapportent les avocats.

Ce sont des enfants qui s’exercent, sont séparés de leurs familles, souffrent beaucoup, fuient souvent les abus… ce sont des enfants qui ne peuvent que susciter compassion et admiration.
Isabelle Casau

Pour ceux qui côtoient ces jeunes au quotidien dans leur pratique, il est « insupportable de les voir si stigmatisés, fait remarquer alors que ce sont des enfants remarquables, qui peinent à parler français, à trouver un emploi dans les domaines les plus difficiles comme la maçonnerie ou la restauration où les patrons peinent à recruter. Ce sont ses enfants qui peinent, sont séparés de leurs familles, souffrent beaucoup, ont souvent fui les abus… ce sont des enfants qui ne peuvent que susciter compassion et admiration »., conclut Isabelle Casau.

La plainte de l’Association des avocats pour la défense des étrangers a été déposée ce mercredi auprès du procureur de la République de Pau. Les candidats concernés Rassemblement National et la fédération départementale du parti ont à ce jour pas répondu aux demandes de France Bleu Béarn Bigorre sur le sujet.

#Pau #des #avocats #portent #plainte #contre #Marine #Pen #des #candidats #pour #tracts #haineux

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!