« Plus de carnage qu’au Bataclan » : la synagogue de Béziers menacée d’attentat

0
5

Un individu qualifie les juifs de « vermine » et de « parasites », et menace d’attaquer la synagogue de Béziers afin de « faire plus de carnage qu’au Bataclan ». Encore un rappel que l’antisémitisme reste ancré en France.

La synagogue de Béziers (Hérault) a été la cible de menaces d’un attentat mercredi 9 juin dans une lettre adressée au « président de l’association juive », a fait savoir le maire de la ville Robert Ménard.

«Je déteste cette race de conneries. Vous êtes des parasites et même le cancer de l’humanité », écrit un auteur anonyme qui se dit « hautement armé » et vous a volontairement acheté deux Kalachnikovs, avec des munitions différentes.

Il annonce son intention de « vider sa chargeuse » sur Robert Ménard, sur sa femme et ses conseillers après qu’il ait « infligé plus de carnages qu’au Bataclan », où plus de 90 morts ont été recensés, dans la synagogue alors qu’elle « sera pleine d’être « . contre les parasites. »

« De temps en temps, nous recevons des lettres d’insultes, comme toutes les communautés religieuses. Mais jamais de telles menaces et avec des propos aussi violents », assure à France 3 Maurice Abitbol, ​​président de l’association culturelle juive de Béziers.

A déposé une plainte

L’association et le maire ont signalé au commissariat, France 3.

« Tout cela dit la folie du peuple. Je ne peux pas laisser tomber ça. Je ne peux pas, surtout dans le climat actuel de haine envers les élus. Je suis abasourdi par tant de haine », se plaint l’élu de Midi Libre.

Selon France Bleu, citant le procureur de Béziers, une enquête a été ouverte pour « menaces de crimes contre les personnes en raison de la race, de l’ethnie, de la nation ou de la religion » et pour « menaces de mort contre des élus ». Mais le parquet national antiterroriste « n’a pour l’instant pas jugé nécessaire » de s’en assurer.

Un fléau répandu en France

Ces menaces viennent du fait que trois Français sur quatre (74 %) pensent que l’antisémitisme sévit en France, selon un sondage Ipsos pour le Crif publié le 23 février. Le Sénat a noté une tendance à la hausse en 2020. Selon les chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur le 26 janvier, le nombre d’incidents antisémites a augmenté de 27 % en 2019.

Dans ce contexte, un tiers (34%) des juifs de France se sentent menacés en raison de leurs convictions religieuses, selon un sondage réalisé en janvier 2020 par l’Ifop pour Fondapol et l’American Jewish Committee. Selon l’enquête, 84 % des Juifs âgés de 18 à 24 ans déclarent avoir déjà été victimes d’actes antisémites.

C’est pourquoi une très large majorité de Français (88 %) opte pour la lutte contre l’antisémitisme, qui selon l’enquête Ipsos pour le Crif « devrait être une priorité ou un sujet important pour le gouvernement ».

.

#carnage #quau #Bataclan #synagogue #Béziers #menacée #dattentat

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!