Policiers et pompiers attaqués par une cinquantaine de personnes à Brest

0

A Brest, dans le Finistère, policiers et pompiers ont été violemment attaqués par des dizaines de personnes hostiles. La police a dû répondre avec du LBD et des gaz lacrymogènes.

Dans la nuit du 20 au 21 juillet, policiers et pompiers sont intervenus dans le quartier Pontanézen de Brest où des poubelles et une voiture étaient en feu, selon Ouest de la France. Sur place, ils ont été pris pour cible par une cinquantaine de personnes.

La police a été forcée de battre en retraite avant d’être à nouveau la cible de jets de pierres et de feux d’artifice. La police a riposté par des tirs de balles défensives (LBD) et de gaz lacrymogène.

Selon le journal, il n’y a pas de blessés.

Plusieurs soirées passionnantes

Ce n’est pas la première scène de ce genre à avoir lieu dans le quartier de Pontanézen ces derniers mois. En mai par exemple, les pompiers du Finistère ont été agressés par des dizaines de jeunes gens alors qu’ils intervenaient dans des incendies de voitures au pied d’immeubles. Les policiers, de leur côté, ont préféré partir pour ne pas aggraver une situation tendue.

Fin avril, une équipe de la brigade canine du commissariat de Brest a essuyé des tirs de mortier alors qu’elle patrouillait dans un autre arrondissement, celui de Bellevue. La police a déclaré que quatre personnes avaient filmé la scène « Certainement pour créer le buzz sur les réseaux sociaux ».

Des sanctions sévères pour les agresseurs

Les embuscades contre la police ne sont pas rares en France, et les auteurs échappent souvent aux poursuites. Pourtant, début juillet, quatre personnes âgées de 18 à 22 ans ont été inculpées des incendies et violences contre des policiers à Verdun en mars, alors qu’un homme soupçonné d’être à l’origine des émeutes est déjà en prison.

L’incident au cours duquel la police a été attaquée par des jets de projectiles avait suscité une vive condamnation de la part du ministre de l’Intérieur Gerald Darmanin. En mai, Jean Castex avait annoncé une peine plus lourde pour les agresseurs de la police et des gendarmes.

#Policiers #pompiers #attaqués #par #une #cinquantaine #personnes #Brest

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!