Près de 200 psychologues manifestent contre les mesures gouvernementales

0
4

Ils protestent notamment contre le développement des consultations prescrites, qui sont remboursées, bon marché et, selon eux, « trop ​​rapides ».

« C’est la première fois qu’une mobilisation aussi massive a lieu » selon Patrick-Ange Raoult, secrétaire général du Syndicat national des psychologues. Ce jeudi 10 juin, des psychologues, des psychologues de l’Éducation nationale, des étudiants en psychologie, et des éducateurs en psychologie ont été invités à manifester devant les Autorités régionales de santé (ARS) ou les préfectures.

Ils étaient 200 à Marseille, notamment pour protester contre l’extension à tous les majeurs de la dispositif « étudiant-santé-santé ». Il s’agit de consultations prescrites, remboursées par la sécurité sociale et à faible coût, mises en place par le gouvernement pour accompagner les Français souffrant de la crise sanitaire.

Séances prescrites trop courtes

Les manifestants réclament l’abrogation de cette mesure, qui prévoit des séances de 30 minutes. « C’est largement insuffisant. Comment pouvez-vous croire qu’un psychologue arrive à guider un patient en si peu de temps. Cela n’a aucun sens », précise Agnès, psychologue à laHôpital Européen de Marseille.

Psychologue au centre hospitalier de Pierrefeu-du-Var, Audrey, dénonce le fait que ces consultations doivent être prescrites par un médecin généraliste. « Un médecin traitant n’a pas les compétences pour dire quelle forme de prise en charge psychologique est la meilleure pour son patient, lâcha-t-elle. Vous ne pouvez pas prescrire un psychologue comme vous prescrivez un médicament. »

#Près #psychologues #manifestent #contre #les #mesures #gouvernementales

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!