Test Covid obligatoire : Voici ce qu’il faut savoir avant de partir en Corse pour les fêtes

0
5

Un test PCR ou antigène est requis avant d’embarquer sur un bateau ou un avion pour l’île méditerranéenne du 19 décembre au 8 janvier.
C’est un must pour Noël ou le réveillon du Nouvel An sur l’île de Beauté. L’obtention d’un test Covid-19 négatif est obligatoire du 19 décembre au 8 janvier pour voyager en Corse pour toute personne de plus de 11 ans. Une précaution principalement destinée aux Corse qui vivent hors de l’île et qui reviennent en masse chaque année pour retrouver leur famille pour les vacances. « Nous attendons 50 000 personnes », a déclaré ce samedi soir le président du Conseil exécutif (nationaliste), Gilles Simeoni.

Le préfet Pascal Lelarge et la directrice générale de l’Agence régionale de santé (ARS) de Corse, Marie-Hélène Lecenne à Ajaccio, ont pris cette décision après « une large concertation » avec les acteurs économiques et sanitaires de l’île, ont-ils précisé.

Des tests faciles à trouver. «Cet engagement est de faire un test dans les 72 heures suivant l’embarquement. Nous sommes d’avis que la très large disponibilité des tests, qu’ils soient PCR ou antigène, ne devrait pas causer de difficultés aux visiteurs », a expliqué le préfet.

Air Corsica en propose quelques-uns. La compagnie Air Corsica, qui dans les trois semaines à venir a « programmé 50 000 sièges sur 15 lignes […] du continent », a déclaré dans un communiqué que des tests d’antigènes pourraient également être effectués le jour du départ dans les cinq aéroports (Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Paris Orly), où il propose des vols.

Un affidavit. À moins que les passagers n’aient demandé les résultats de ces tests directement aux différentes compagnies aériennes ou compagnies maritimes, ils doivent remplir un affidavit avant l’embarquement confirmant qu’ils ne sont pas positifs pour Covid-19 et ne présentent aucun symptôme.

https://t.co/Wp0ezp4c9C https://t.co/XBLomYNmKS

– Préfet de Corse, Préfet de Corse-du-Sud (@ Prefet2A) 12 décembre 2020
Une amende de 135 euros avec la clé: « Les gens doivent être dessus et, en cas de contrôle de police, pouvoir présenter la preuve du laboratoire ou de la pharmacie qu’ils ont passé le test », a souligné le préfet. Toute infraction entraînera une amende de 135 euros.

Contrôle plus flexible qu’à la Réunion ou en Guadeloupe. Pour assurer le bon fonctionnement de ce système, des contrôles sont effectués dans les ports et aéroports insulaires à l’arrivée et au départ. Cependant, le système est dit plus flexible que celui des DOM-TOM (Réunion, Guadeloupe, etc.), où les voyageurs de France métropolitaine doivent prouver un test négatif car il n’y a aucune raison de refuser l’embarquement au sens strict.

Protégez la Corse des virus de la diaspora. Pour justifier la mise en œuvre de cette nouvelle mesure en Corse, le directeur de l’ARS a souligné la «situation très particulière» de l’île, où le taux d’incidence du virus a fortement baissé à un moment où il afflue dans un grand nombre de visiteurs attendus des zones où le taux d’incidence est encore élevé.

Pascal Lelarge, préfet de Corse, et Marie-Hélène Lecenne, directrice générale de l’ARS de Corse, ont tenu aujourd’hui une conférence de presse pour présenter les mesures de déplacement entre la Corse et le continent en Corse à l’occasion des fêtes de fin d’année. pic.twitter.com/EW0Ma849VK

– Préfet de Corse, Préfet de Corse-du-Sud (@ Prefet2A) 12 décembre 2020
La Corse a été particulièrement touchée lors de la première vague de Covid-19 au printemps. Selon l’ARS, 138 personnes sont mortes sur cette île de 340 000 habitants (dont 49 depuis septembre) depuis le début de l’épidémie.

ref: leparisien

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire, votre avis compte!