Un homme menace au couteau à Savenay : un habitant raconte cette nuit de peur

0
12

Dans la nuit de mercredi à jeudi 10 juin, un homme a infligé la terreur dans les rues de Savenay, menaçant plusieurs personnes avec un couteau avant de se réfugier à son domicile, rue de Prince Bois. Il n’y a pas eu de blessés, mais les résidents ont passé plusieurs heures douloureuses.

A Savenay, les habitants de la rue du Prince Bois et les riverains n’ont pas beaucoup dormi pendant la nuit de mercredi à jeudi. De 22h30 à 5h du matin, un homme d’abord menacé plusieurs personnes avec un couteau avant de se réfugier chez lui. De son appel à la police à l’arrivée du GIGN au retour à la normale, Sonia, qui suivait tout depuis chez elle, raconte cette nuit de terreur. Il n’y a pas de blessés.

Vers 22h30, Sonia regardait « tranquillement une série Netflix » avec son mari quand elle entend des cris. « Je me suis dit, c’est quelqu’un avec un peu d’alcool », explique le résident, avant que ça dégénère. Elle continue : « Je suis sorti sur le balcon et j’ai vu deux hommes se faire poursuivre par un autre homme en djellaba violette. Il les a menacés avec un couteau. Les hommes m’ont supplié d’appeler la police. »

Alors que j’étais sur le balcon, ce monsieur m’a menacé avec son couteau et a crié ‘Allah akbar’ en me regardant.

À ce moment-là, elle a « panique » et appelle la gendarmerie, déjà prévenue et en route pour la rue du Prince Bois. Entre cinq et dix minutes après son appel, Sonia et son mari voient plusieurs gendarmes et véhicules du GIGN ferment la ruetandis que le fou se réfugiait dans sa maison. Arrivés sur les lieux, ils évacuent la famille vivant dans la maison mitoyenne.

C’était assez impressionnant et effrayant. Les gendarmes étaient partout et parce qu’il faisait sombre, on ne pouvait voir que leurs lampes de poche.

La nuit des riverains est alors interrompue par les balais des voitures de police, le calme un peu effrayant et parfois les mots du fou, selon Sonia qui a tourné quelques vidéos de nuit : « Il y a eu un silence total, sauf qu’il a crié sa prière ». Tout se termine vers 5 heures du matin lorsque l’homme se rend et que les gendarmes et les pompiers quittent les lieux. Le couple n’a pas dormi toute la nuit comme les autres voisins de la rue.

Aucun blessé, un soulagement pour le maire

Au final, personne n’a été blessé et c’est la première chose que le maire Michel Mézard soulage. Il salue également « une intervention très efficace de la gendarmerie ». L’homme, qui a arrêté le traitement, souffre de troubles mentaux et est soutenu par l’association Les Eaux Vives, qui « travail remarquable » selon le maire.

#homme #menace #couteau #Savenay #habitant #raconte #cette #nuit #peur

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!